Cyclones Batsirai et Emnati : de nombreux dossiers d'indemnisations encore en cours chez les assureurs

cyclones
cyclone Batsirai
Le passage de Batsirai, début février, a particulièrement arrosé l'île, tout comme celui d'Emnati, le même mois. ©Imaz Press Réunion
Infiltrations d'eau, inondations : les passages des deux cyclones Batsirai et Emnati ont provoqué des dégâts chez les particuliers. De nombreux dossiers d'indemnisations sont encore en cours de traitement par les assureurs.

De nombreux réunionnais ont sollicité leur compagnie d'assurance après les passages des cyclones Batsirai et Emnati.  

Des experts se déplacent 

Depuis trois semaines, des experts se déplacent partout dans l'île pour évaluer les dégâts. Beaucoup de dossiers sont encore en cours de traitement. "Il y a eu des infiltrations dans toutes les chambres, l'eau est entrée par les climatiseurs et les fenêtres", raconte Jennifer Hoarau, qui reçoit la visite d'un expert.  

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Assurances : des experts débordés après le passage des cyclones

Ce dernier constate et estime rapidement les travaux qui seront nécessaires pour réparer les dégâts. Lorsque les propriétaires et l'expert sont d'accords, le rapport est signé et envoyé à l'assurance.  

Infiltrations d'eau et inondations  

"Ce sont des dégâts qui sont caractéristiques de l'événement cyclonique, des dommages accidentels dans les logements, remarque Félix Richard, expert. Tout est pris en charge, ensuite l'assuré décide s'il mène les travaux lui-même, fait appel aux artisans de son assureur ou à d'autres".  

Infiltrations d'eau et inondations font partie des dégâts les plus constatés. Les coupures électriques ont aussi abîmé certains appareils. A ce jour, un tiers des dossiers ont pu être traité par cet assureur.

Autant de dossiers de sinistres qu'en un an  

"En deux jours de pluie et de vent, on a reçu quasiment autant de dossiers de sinistres que sur une année", explique Grégory Nguyen, responsable du service indemnisation d'une compagnie d'assurance. 

L'expert constate les dégâts, fait son évaluation, analyse les circonstances du sinistre et vérifie qu'elles entrent dans le champ des garantis. Il est encore trop tôt pour savoir combien les passages des cyclones ont couté aux assureurs et aux particuliers.