Damien, lycéen interne la semaine et sans domicile fixe le week-end

solidarité
A 18ans, Damien est sans domicile fixe depuis trois mois
A 18ans, Damien est sans domicile fixe depuis trois mois ©Réunion La 1ère
A 18 ans, Damien passera son bac dans quelques jours mais ne dispose toujours pas de domicile fixe. Placé en famille d'accueil depuis son plus jeune âge, le jeune lycéen est interne à Saint-Denis, la semaine. Le week-end, depuis trois mois, il tente tant bien que mal de se loger.

Il dort à l’internat de son lycée dyonisien la semaine et il est sans domicile fixe, le week-end. Damien Payet a 18 ans, chaque jour qui passe est source d'angoisse.

Depuis son plus jeune âge, le lycéen a été placé dans des familles d'accueil, entre 2 et 14 ans plus précisément. Il a pris la décision de revenir habiter chez son père, il y a quelques années. Mais en mars, ce dernier, ancien alcoolique le met à la porte. Le lien ne s'est jamais vraiment créé entre eux, ni avec sa mère qui souffre de schizophrénie.

C'est comme si le système te lâchait 

Depuis qu'il est majeur, il se sent littéralement abandonné par l'administration.

" Ça fait trois mois que je suis à la rue. Je dois passer mon bac et c'est compliqué. En sortant du lycée, tu n'as pas de revenu, c'est très compliqué de subvenir à ses besoins. Quand tu as 18 ans, c'est comme si le système te lâchait un peu. Tu dois faire tes démarches toi-même ".

Le reportage de Réunion La 1ère : 

Damien, 18 ans, est hébergé à l'internat de son lycée en semaine, mais est sans domicile fixe les week-ends et pendant les vacances...

Solidarité de ses amis et de ses professeurs

C'est grâce à la solidarité de ses camarades et ses professeurs qu'il parvient à se débrouiller.

" Certains me font quelques courses, m'achètent des vêtements. Quand l'internat ferme, il faut que je trouve des solutions. Dernièrement, j'ai dormi chez un ami qui a bien voulu m'héberger les week-end. Et certains professeurs me paient une chambre d'hôtel. Sinon j'ai nulle part pour aller ".

L'angoisse des vacances scolaires

Actuellement, en terminale gestion et administration, il passera son bac dans une semaine. Il aimerait se concentrer sur ses révisions mais chaque week-end, la même question, où se loger ?

" L'objectif de mon appel à  l'aide c'est de trouver un lieu stable pour pouvoir réviser mes concours et que je puisse concrétiser mon projet d'avenir. Je ne demande pas la lune, je demande juste d'avoir de la stabilité ". 

Et sa situation risque de se compliquer encore un peu plus dans quelques jours. Les vacances scolaires approchent à grand pas et son internat fermera ses portes pour ne rouvrir qu'en août prochain.