Décès de Lucette Michaux-Chevry : les réactions à La Réunion

disparition la guadeloupe
Lucette Michaux-Chevry, secrétaire d’Etat chargée de la Francophonie en 1986
Lucette Michaux-Chevry, secrétaire d’Etat chargée de la Francophonie en 1986 ©Pascal GEORGE / AFP
Le décès de Lucette Michaux-Chevry suscite de nombreuses réactions à La Réunion. Amie de Jacques Chirac et première femme guadeloupéenne à avoir été nommé secrétaire d’Etat, elle s’est éteinte à 92 ans.

Lucette Michaux-Chevry est décédée à l’âge de 92 ans. Elle aura été successivement avocate, conseillère générale, présidente du conseil général de la Guadeloupe, députée, secrétaire d’Etat chargée de la Francophonie, présidente du conseil régional de la Guadeloupe, ministre, sénatrice et maire. Figure de la vie politique guadeloupéenne, elle a été longtemps la femme forte du département. Certains l’avaient baptisé "la dame de fer de la Caraïbe". Ce vendredi 10 septembre, La Réunion salue sa mémoire et son parcours.

Margie Sudre se souvient

Margie Sudre, ancienne présidente du Conseil Régional de La Réunion et ancienne secrétaire d’Etat à la Francophonie, connaissait bien Lucette Michaux-Chevry. Toutes deux femmes de droites, présidentes de Région et ministres, elles ont eu l’occasion de se rencontrer à plusieurs reprises. "On se connaissait, c’est Lucette qui m’avait appelé pour me dire de me préparer car j’allais entrer au gouvernement", se souvient Margie Sudre au micro de Réunion La 1ère.

Margie Sudre s’était aussi rendue en Guadeloupe où Lucette Michaux-Chevry lui avait fait découvrir une pièce près de son bureau de présidente de Région. "Elle m’avait dit : viens voir ! C’était une pièce remplie de dossiers papiers, il y en avait partout, elle me dit, ce sont tous les dossiers de ma Région, je garde tout, j’ai tout ça dans ma tête et j’ai un œil sur tout", raconte Margie Sudre.

Les réactions

"Femme de tête et de grand talent, son long parcours politique et les nombreux postes à son actif, tant dans son île qu’au niveau national, témoignent de son amour pour sa terre natale et de son engagement au service des Outre-Mer, écrit dans un communiqué, la président du Conseil Régionale, Huguette Bello. La Réunion adresse à sa famille, ses proches, au peuple guadeloupéen, ses sincères condoléances et son soutien dans l’épreuve qu’ils traversent".

"Lucette Michaux-Chevry a incontestablement marqué l’histoire de la Guadeloupe, par son engagement politique infaillible, par sa détermination, son sens de l’écoute et de l’engagement", écrit pour sa part le président du Département, Cyrille Melchior. Elle aura contribué au développement et au rayonnement de son territoire, portant une vision résolument ambitieuse de l’action publique".

Lucette Michaux-Chevry était aussi une amoureuse des Outre-mer, et tout particulièrement de La Réunion où elle se rendait régulièrement. Elle fait partie de ces élus qui ont su faire entendre la voix des Outre-mer dans les plus hautes instances, défendant avec conviction l’idée selon laquelle nos territoires sont une chance pour la République.

Cyrille Melchior

 

Retrouvez le parcours de Lucette Michaux-Chevry en cliquant ici.