Déchets : comment réduire sa consommation, réutiliser les produits et recycler ?

écologie
ressourcerie léla gestion déchets recyclerie 231120
©Ressourcerie Lélà
Un Français produit en moyenne 568 kg de déchets chaque année. Réduire sa consommation et mieux gérer sa production de déchets est donc un enjeu de taille. La Semaine européenne de la réduction des déchets tente de sensibiliser le public à cet enjeu.
Chaque année, se déroule la Semaine européenne de la réduction des déchets pour attirer l’attention de la population sur la question des déchets. Au-delà de la gestion des déchets, c’est une réflexion sur nos modes de vie, de consommation et leur impact sur notre planète qui est ici proposée.

La Réunion n’échappe pas à cette problématique, elle est même particulièrement concernée. Changement climatique, stockage des déchets, préservation des ressources sont autant de thèmes prépondérants dans l’île.

Du 21 au 29 novembre, de nombreuses initiatives sont menées pour sensibiliser et informer les Réunionnais à la gestion durable des ressources et des déchets. Il s’agit ainsi de mettre en avant le principe de consommation durable et l’économie circulaire.
  

Réduire, réutiliser et recycler

L’idée est ainsi d’apprendre à réduire la consommation, à réutiliser des produits et à recycler matériaux et déchets. Des conseils sont dispensés pour :
  • Réduire : avant d’acheter un nouvel objet, demandezvous si vous en avez vraiment besoin. N’y a-t ’il pas d’objets que vous pourriez réutiliser ou emprunter ? Idem pour les emballages de certains produits que vous êtes amenés à acheter.
  • Réutiliser : préférez des articles réutilisables à ceux à usage unique dans le plus de domaines possibles. C’est la partie su laquelle les consommateurs ont la plus grande influence.
  • Recycler : plutôt que de mettre en décharge. C’est la dernière étape, et celle qui à laquelle vous devez avoir le moins recours. Si les deux autres sont correctement faites, il ne doit presque plus rien rester à recycler.
Ce lundi 23 novembre, un stand a été installé à la gare routière de Saint-Paul pour sensibiliser les usagers à la réduction et à une meilleure gestion de leurs déchets. Des astuces simples et pratiques leurs sont alors données.
Semaine européenne de la réduction des déchets, opération de sensibilisation à Saint-Paul ©Réunion la 1ère
 

Les déchets invisibles

Une étude suédoise de 2015 a évalué l’empreinte des déchets et le coût climatique de 11 produits, parmi lesquels : du poulet et du bœuf, une perceuse électrique, un ordinateur portable, un litre de lait, un pantalon, une paire de chaussures en cuir, une téléphone intelligent, des vêtements de sport, un emballage de lait en carton et un journal.

Pour fabriquer un smartphone, 86 kg de déchets sont produits, pour un ordinateur portable cela représente 1 200 kg. 25 kg de déchets sont produits pour un pantalon en coton, 17 kg pour un t-shirt et un short synthétique de sport. Tout cela, c’est ce qu’on appelle des déchets invisibles, soit la grande quantité de déchets générés lors du processus de fabrication des produits.

Une grande partie d’entre eux ne peuvent être recyclés et finissent dans les décharges et les incinérateurs. L’empreinte des déchets s’accompagne de l’impact du CO² généré et d’un coût élevé pour le climat.

Le rapport a inspiré la campagne suédoise sur les déchets invisibles, qui se développe au niveau internationale pendant la Semaine européenne de la réduction des déchets. L’augmentation de la durée de vie d’un produit le rend plus facile à réparer et à recycler et réduit ainsi le besoin d’une nouvelle production, et donc la quantité de déchets produits par sa fabrication.
 

Les ressourceries pour éviter de gaspiller

Du 23 au 28 novembre, c’est aussi la semaine nationale des ressourceries. L’occasion de découvrir ces lieux et surtout d’en saisir le principe. Dans l’esprit est avant tout de consommer plus sobrement en limitant le gaspillage et le rachat systématique d’objets neufs.

Le public peut ainsi s’y rendre avec ou sans objet pour y faire de la récup’, de réemploi ou encore de la réparation. On y trouve  en effet de la vaisselle, du mobilier, des textiles, des vêtements, des chaussures, des objets de décoration, de l’électroménager, du matériel de bricolage ou encore informatique.

Reportage de Réunion la 1ère.
Semaine européenne de la réduction des déchets : les ressourceries pour arrêter de jeter ©Réunion la 1ère

Des produits, qui ont certes déjà vécus, mais qui sont en état de marche et à prix réduits. Les ressourceries favorisent également la réinsertion des personnes peu qualifiées ou en difficulté. Durant toute la semaine, des ateliers y seront proposés.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live