Déconfinement : 1,4 millions de masques grand public pour La Réunion et Mayotte

coronavirus
coronavirus avion tarmac aéroport livraison fret masques 090520
©Préfecture de La Réunion
L’Etat réceptionne ce mardi près d’1,4 millions de masques grand public. Ils seront distribués en priorité aux personnes vulnérables de La Réunion et Mayotte. Le gouvernement a appelé hier les entreprises à utiliser ce type de masques plutôt que des jetables.
Parce que le port du masque grand public est préconisé dans les espaces publics et parfois même obligatoire, comme dans les transports en commun, l’Etat doit s’assurer que les personnes les plus vulnérables y aient accès.

373 250 masques grand public à destination des personnes vulnérables, ont déjà été distribués par la direction de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale, le Département, la Croix-Rouge, la banque alimentaire des Mascareignes et des centres communaux d’action sociale.
 
déconfinement masques grand public distribution Etat 090620
©Préfecture de La Réunion


1,4 millions de masques pour La Réunion et Mayotte

Ce mardi 9 juin, 1,4 millions de nouveaux masques grand public sont réceptionnés par l’Etat, avec le concours de l’Etat-major de zone, les Forces armées de la zone de l’Océan Indien et la gendarmerie. Des masques en provenance de Hanoi.

Un affrètement spécifique entre le Vietnam et La Réunion a ainsi été organisé par le ministère des Outre-mer afin de mener cette opération exceptionnelle. Les masques sont destinés à La Réunion et à Mayotte, selon deux lots de 1 million et de 400 000 unités.


 

Distribution aux personnes vulnérables

Ils seront distribués en priorité aux personnes en difficulté sociale nécessitant une aide d’hébergement, aux bénéficiaires de l’aide alimentaire, aux personnes sous tutelles ou encore aux victimes de violences intrafamiliales.

Ainsi, les personnes en difficultés qui auront été identifiées dans le cadre des politiques publiques menées par le Département et les communes.

 

Des masques en tissu plutôt que des jetables

Faute de masques en tissu disponibles, la population semble s’être habituée à utiliser des masques jetables. Mais voilà, s’ils protègent les humains, ces masques sont particulièrement nocifs pour l’environnement.
 
Autre revers, aujourd’hui de nombreuses entreprises qui s’étaient lancées dans la fabrication de masques grand public, se retrouvent avec des stocks importants sur les bras. Une situation presque ubuesque puisqu’elle nécessite désormais l’intervention du gouvernement.

Ainsi, hier, lundi 8 juin, le ministère de l’Economie s’est réuni avec l’ensemble de la filière textile française. Le gouvernement veut désormais convaincre les grandes entreprises d’équiper leurs employés en masques lavables.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live