réunion
info locale

Déconfinement : la reprise des cérémonies religieuses désormais autorisée

religion
La messe de l'Assomption à Sainte-Marie.
La messe de l'Assomption à Sainte-Marie. ©Michelle Bertil
Le ministre de l’Intérieur a annoncé vendredi 22 mai au soir avoir convenu des modalités de reprise de cérémonies religieuses avec les responsables des cultes en France. Le décret a été publié ce samedi 23 mai au journal officiel, pour un effet immédiat.
Les modalités sont précisées dans le décret paru quelques heures après que l'annonce ait été faite. Christophe Castaner a fait savoir hier soir, vendredi 22 mai, par communiqué que les modalités d’une reprise des cérémonies religieuses ont pu être définies dans le respect des règles sanitaires.

Une reprise progressive cependant, l’objectif d’une reprise généralisée reste au 3 juin.
   

Lieux de culte ouverts

Avec le confinement et depuis le déconfinement, l’accès aux lieux de culte et la pratique religieuse sont particulièrement restreints du fait de la crise sanitaire liée à la pandémie mondiale de coronavirus.

Si les lieux de culte sont ouverts dans la limite de 10 personnes accueillies, les cérémonies religieuses étaient jusque-là interdites. Le gouvernement s’était engagé à étudier la question afin d’en permettre la reprises pour la fin du mois de mai.

 

Une reprise dans le respect des règles sanitaires

Le 18 mai dernier, le Conseil d’Etat a jugé que cette reprise pouvait être envisagée sous réserve du respect des règles sanitaires. Une réunion de concertation s’est ainsi tenue hier matin, vendredi 22 mai, entre les représentants des cultes et le ministre de l’Intérieur.

Le décret, paru ce samedi 23 mai, entre immédiatement en vigueur, selon Christophe Castaner. Il définit les mesures à prendre pour assurer la sécurité sanitaire des fidèles.

En cas de non-respect de ces mesures, les préfets pourront interdire l’ouverture ou ordonner la fermeture d’un lieu de culte.

 

Gestes barrières et port du masque obligatoires

Ce décret prévoit que les lieux de cultes devront respecter les gestes barrières et la distanciation physique. Un mètre minimum devra être observé entre deux personnes. Un seuil maximal de fréquentation à l’intérieur du lieu sera également défini. Le port d’un masque de protection sera obligatoire pendant lors des cérémonies religieuses.

Pour chaque lieu de culte, une personne identifiée devra organiser la régulation du flux, veiller au nombre de personnes présentes dans l’édifice et éviter les attroupements aux abords. Enfin, la désinfection des mains sera obligatoire à l’entrée des lieux de culte.

 

Les messes reprendront ce dimanche dans les églises

La décision était certes attendue mais elle arrive cependant de façon imprévue, selon Monseigneur Gilbert Aubry. Les églises de La Réunion se préparaient en effet à reprendre les messes une semaine plus tard. L'évèque de La Réunion était l'invité de Gaëlle Malet dans le journal télévisé de 12h30 sur Réunion la 1ère.
 
©Réunion la 1ère


Une préparation accélérée donc, qui se poursuivra ce samedi après-midi afin de permettre la célébration des messes dès ce dimanche 24 mai au matin. Les messes de semaines pourront ensuite reprendre. La messe de la Pentecôte se fera dans les églises dimanche prochain.

Les règles sanitaires devront être respectées. Les fidèles trouveront du gel hydro alcoolique à l’entrée. Ils devront également venir munis d’un masque et le porter à l’intérieur de l’église. La distanciation physique devra être respectée, chaque personne devant bénéficier d’un espace de 4 m². Le prêtre devra également veiller à certaines mesures saitaires.

 

Les mosquées se préparent à rouvrir pour la fin du Ramadan

A La Réunion, le Conseil Régional du Culte Musulman s’est réuni ce samedi 22 mai au matin pour discuter de cette reprise. La Grande Mosquée de Saint-Denis rouvrira se prépare à rouvrir ses portes demain, dimanche 24 mai. A Saint-Paul, la mosquée centenaire devrait aussi rouvrir ce dimanche 24 mai ou lundi 25 mai pour la grande prière de la fin du Ramadan.
 
Les gestes barrières et les règles de distanciation physique seront appliquées. Un filtrage sera effectué à l’entrée des mosquées. Les fidèles devront porter un masque et apporter leur tapis de prière. Du gel hydro alcoolique sera distribué à l’entrée de chaque mosquée. Les accolades et embrassades ne seront pas autorisées. 

Reportage de Céline Latchimy et Harini Mardaye.
©Réunion la 1ère