Découverte de la commune du Tampon en vidéos

carte postale
Vue aérienne du Tampon
©Ilotdrones
Le Tampon est la 4ème commune la plus importante en nombre d'habitants. Sa devise : " Le Tampon, commune où il fait bon vivre ".  Le territoire est situé sur les hauteurs de l'île de La Réunion. Ouvert au tourisme, à l'agriculture, aux cannes à sucre, aux fleurs et aussi à l'élevage.
Ilotdrones ©reunion
Seule ville à étages de l'île, du centre ville jusqu'à Bourg-Murat, les noms des communes annexes s'égrainent en fonction des kilomètres qui les séparent de la côte : le 17ème, le 23ème, la Plaine des Cafres, Pont-d'Yves... autant de quartiers qui appartiennent à la même ville : Le Tampon.
Présentation avec David Couanon, Laurent Josse, Laurent Pirotte, Ilotdrones, Michèle Canaple, Jean-Pierre Picard
Reportage : David Couanon - Laurent Josse - Ilotdrones - Jean-Pierre Picard ©reunion
Le Tampon bénéficie d'un endroit exceptionnel sur son territoire, une palmeraie. Un parc de plus de 20 hectares avec près de quarante mille palmiers.
Reportage : David Couanon - Laurent Josse - Jean-Pierre Picard ©reunion
Ilotdrones ©reunion
Sur les hauteurs du Tampon dans le secteur de Notre Dame de la Paix se trouve l'une des dernières forêts primaires de La Réunion. Un écrin de nature préservé entretenu par le Parc National. Toutes les espèces d'arbres qui font la beauté des forêts réunionnaises se retrouvent dans ce lieu. Un parcours botanique y est aménagé.
Reportage : David Couanon - Laurent Josse - Michèle Canaple ©reunion
A la Plaine-des-Cafres, rencontre avec Hermana, une créatrice de bijoux très originale. Hermana est une tamponnaise qui utilise uniquement les cadeaux de la nature pour ses créations.
Reportage : David Couanon - Michèle Canaple ©reunion
La commune du Tampon en partie agricole, a longtemps été considérée comme la capitale mondiale du géranium. Jusque dans les années soixante, de nombreux habitants y cultivaient et distillaient l'essence de géranium Rozat, une partie du patrimoine de La Réunion. Une tradition qui a presque disparue, mais il reste encore quelques cultivateurs passionnés. Un travail difficile, qui se fait toujours de manière traditionnelle.
Reportage : David Couanon - Laurent Pirotte - Ilotdrones - Jean-Pierre Picard ©reunion

Les Outre-mer en continu
Accéder au live