Dengue : 594 cas autochtones recensés à La Réunion en deux semaines

dengue
Dengue Moustique
©ARS OI
Du 23 au 29 mars, 257 cas de dengue ont été confirmés. 594 cas sur les deux dernières semaines, dont une majorité est toujours située dans le Sud. Une recrudescence de cas est observée dans l’Ouest de l’île.
Depuis plusieurs semaines, les autorités de santé note que le nombre de consultations, chez les médecins généralistes, pour suspicion de dengue a significativement augmenté. Mais le nombre de cas confirmés, lui, a diminué. 

Depuis le début de l'année, La Réunion compte 2 513 cas de dengue confirmés qui ont conduit à 119 hospitalisations et 342 passages aux urgences. 

Du 23 au 29 mars, 257 cas de dengue ont été confirmés. Sur les deux dernières semaines, 594 cas ont été recensés. La majorité est toujours située dans le Sud, et une recrudescence de cas est observée dans l’Ouest de l’île.


Les principaux regroupement de cas se situent à :

Région Sud
•    Saint-Louis, (Plateau Goyaves, Cité Cocos, Quartier Lambert, Camp du Gol, Petit Bon Dieu, Kerveguen, le Ouaki, Savignan, La Rivère, Bellevue, Les Canots, Pont Neuf, Le Ruisseau et Roches Maigres)
•    Saint-Pierre (Bassin Bœuf, La Vallée, Ravine Blanche, Baster, Pierrefond, Concession,
La Cafrine, Grand Bois, Ste Céline, Ravine des Cabris)
•    Les Avirons (La Ravine Sèche, Bois de Nèfle Cadet, Barouty, La Croix, Fond Maurice)
•    Entre Deux (Ville, Bras long, Grand fond intérieur)
•    L’Etang Salé (Ravine Sheunon, Les Canots)

Région Ouest
•    Saint-Paul (Trou d’Eau, Cambaie, La Plaine, Bellevue
•    Trois Bassins (Grande Ravine, Souris Blanche)
•    La Possession (St Laurent)
•    Saint-Leu (Stella, Butor, Quartier Pêcheur, Dubuisson, 4 Robinets)

Région Nord
•    Sainte-Marie (Grande Montée)
•    Saint-Denis (La Bretagne)

Région Est
•    Saint-André (Lotissement Satec)
•    Saint-Benoit (Boubier)

Par conséquent, la Préfecture et l’ARS rappellent à la population, que même dans cette période de confinement, il est important de consulter rapidement un médecin en cas de symptômes pour se faire dépister et éviter une forme sévère de la maladie pouvant amener à une hospitalisation.
Par ailleurs, afin de freiner la propagation de la maladie, les autorités sanitaires rappellent la nécessité d’appliquer les bons gestes : se protéger des piqûres de moustiques et continuer à se protéger même malade pour protéger ses proches, éliminer les gîtes larvaires autour de son habitation.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live