publicité

Dengue: une borne anti-moustique pour lutter contre la maladie

Dans le cadre de la lutte contre la dengue, la mairie du Port teste depuis 3 jours un nouveau dispositif présenté comme un aspirateur à moustiques. 

La borne anti-moustique © Qista
© Qista La borne anti-moustique
  • E.A. avec Stéphane Enilorac
  • Publié le , mis à jour le
C'est une machine imaginée par une start-up hexagonale. Depuis 3 jours, la mairie du Port teste une borne anti-moustique dans la cour de l'école Laurent Vergés. La BAM, c'est son nom coûte 900 euros. Elle fonctionne avec une bouteille de CO2. L'appareil est capable de capturer les moustiques dans un périmètre de 60 mètres. Tests en live enregistrés par notre reporter Stéphane Enilorac: 
 
Ce nouveau dispositif présenté comme un aspirateur à moustiques a déja été expérimenté dans le sud de l'hexagone. Le principe semble à priori simple: 

Dissimulée dans un coffre un bois, une petite machine diffuse un mélange de dioxyde de carbone et de phéromones, histoire de simuler une présence humaine. Bernés, les moustiques s'approchent et se retrouvent aspirés dans le conduit d'une discrète cheminée, avant de se retrouver au fond d'un réservoir. 
 


6 382 cas de dengue ont été confirmés depuis le début de l’année, dont 135 ont conduit à une hospitalisation.

Les trois décès, constatés en mai et juin dernier et qui avaient été annoncés mi-juillet en marge de la réunion du GIP-LAV (Groupement d'Intérêt Public – Lutte Anti-Vectorielle ) ont fait l’objet d’investigations médicales depuis. Il a été confirmé que le premier cas était indirectement lié à la dengue du fait de plusieurs autres pathologies associées, mais que les deux derniers sont directement liés au virus.

C’est actuellement près de 100 personnes (80 agents de l’ARS OI, 16 jeunes du RSMA et 10 membres du SDIS) qui interviennent quotidiennement autour des malades signalés par le dispositif de surveillance de la dengue.


Situation épidémiologique au 7 août 2018
(données de la Cire OI, Santé Publique France)


Du 23 au 29 juillet (données de la semaine dernière en cours de consolidation), 26 cas de dengue ont été diagnostiqués et sont répartis dans les zones suivantes :

Dans l’ouest : Bois de Nèfles et La Plaine (1 cas), St-Paul, Gare routière et Etang (3 cas), Le Port (5 cas), La Possession (4 cas), St-Gilles-les-Bains (3 cas), St-Gilles-les-Hauts (1 cas) et St-Leu (4 cas)

Dans le sud : Entre-Deux (1 cas), St-Louis (1 cas), Le Tampon (1 cas) et St- Joseph (1 cas) et St-Philippe (1 cas).
 

Au total depuis le début de l’année 2018, on enregistre :

6 382 cas de dengue

135 hospitalisations pour dengue

421 passages aux urgences

3 décès, dont 2 ont été considérés, après investigations, comme directement liés à la dengue

  1 533 889 729

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play