réunion
info locale

La dengue gagne du terrain à La Réunion

santé
418 cas ont été signalés depuis le début de circulation du virus en 2017, 131 cas ont été confirmés cette dernière semaine. Les autorités appellent à la vigilance.
Le nombre total de cas autochtones signalés en 2018 est de 324. L’épidémie de dengue en cours prend de l’ampleur dans l’ouest et s’étend aux communes de l’ouest et du sud. Les cas se répartissent dans des zones de circulation active connues mais également de manière isolée dans de nouvelles zones :

Dans l’Ouest :
• Saint-Paul : Bois de Nèfles et La Plaine, Gare routière et Étang, Jacquot, Le Ruisseau,
Plateau Caillou, Grande Fontaine, Bellemène, Boucan Canot, Grand-Fond et Carosse
• La Possession
• Le Port : Rivière des Galets et centre-ville
• Saint-Leu : Pointe des Châteaux

Dans le sud :
• Saint-Pierre : Ravine Blanche, Bois d’Olives
Des cas isolés sont également mis en évidence dans les communes de l’ouest et le sud de l’île.
Au total, 418 cas ont été signalés depuis le début de la circulation de la dengue en début d’année 2017, dont 24 hospitalisations (12 en 2018).

Par conséquent, l'ARS Océan Indien maintient le niveau 2B du dispositif ORSEC de lutte contre les arboviroses (« Intensification de la circulation virale autochtone et risque d’évolution vers une épidémie »).

Les conditions météorologiques, particulièrement les fortes pluies depuis le début de l’année, sont propices au développement du moustique vecteur. Les prochaines semaines sont donc essentielles pour contenir la diffusion de la dengue par une action collective et coordonnée.


Pour éviter l’épidémie il faut :
  • Éliminer les gîtes larvaires
  • Se protéger des piqûres de moustiques
  • Consulter rapidement un médecin en cas d’apparition de fièvre, associée à des maux de tête, des douleurs musculaires etc.

Dans quelques mois des moustiques mâles seront lâchés dans la nature, pour une mission précise. 
Reportage ©reunion la 1ère


Publicité