Dengue : le nombre de cas augmente, un 3ème type de dengue détecté

dengue
Epidémie de dengue à La Réunion 241219
©ARS OI
Le nombre de cas confirmés de dengue augmente. Le virus continue de se propager et un 3ème type de dengue a été trouvé chez un patient n’ayant pas voyagé. Les autorités recommandent la prudence et conseils de se protéger des piqûres de moustiques.
En cette période de vacances scolaires, et de circulation des populations, les autorités sanitaires appellent à renforcer la vigilance contre les piqûres de moustiques. L’objectif : éviter une nouvelle vague épidémique.

Il est donc conseillé de se protéger des piqûres de moustiques, même malade, afin d’éviter que le virus de la dengue ne se répande. Utiliser des répulsifs, dormir sous une moustiquaire et porter des vêtements longs et clairs font partis des bons gestes à adopter.
 

15 cas confirmés en une semaine

Avec 15 cas de dengue confirmés du 9 au 15 décembre, la circulation du virus se poursuit, et progresse même. La semaine précédente, on en comptait 8, soit presque deux fois moins. Depuis le début de l’année 2019, 18 178 cas ont été confirmés.

Les cas signalés sur les deux dernières semaines l’ont principalement été dans 9 communes. Saint-Paul, Saint-Louis et Saint-André sont les plus touchées. Saint-Pierre, Le Tampon, Etang-Salé, Les Avirons, Le Port et Saint-Denis sont également concernées.
  

Un nouveau type de dengue détecté

Si jusque-là deux types de dengue circulaient dans l’île, un troisième a été découvert la semaine dernière. Il s’agit d’un cas isolé, détecté chez une personne qui n’aurait pas récemment voyagé.

Des investigations sont menées pour essayer de trouver l’origine de cette contamination, et notamment de savoir si la personne aurait pu être en lien avec un cas récemment importé de voyage dans son entourage.

Les sérotypes 1, 2 et 3 de la dengue circulent dans plusieurs pays d’Asie de Sud-Est, précise l’Agence Régionale de Santé Océan Indien, d’où la nécessité de se protéger avant ou au retour d’un voyage. En cas d’apparitions de signes de la maladie dans les 7 jours suivant un retour, consulter un médecin.