publicité

Dengue: questions autour de 2 décès, les militaires s'attaquent aux moustiques

Le mois dernier, une personne est décédée de la dengue. C'est l'ARS qui l'a confirmé cette semaine lors d'une réunion à la préfecture. Mais l'agence régionale de santé de l'Océan Indien, poursuit ses investigations sur la mort de 2 patients considérés comme des sujets à risque. 

© CC - Muhammad Mahdi Karim
© CC - Muhammad Mahdi Karim
  • E.A. avec Johanne Adamadorassy et Michelle Bertil
  • Publié le , mis à jour le
Il y a quelques jours, les autorités l'annonçaient haut et fort: le passage au niveau 4 du plan Orsec, autrement dit la Réunion est maintenant dans la phase "épidémie de moyenne intensité". Le préfet avait même confirmé le renforcement de moyens humains sur le terrain: volontaires du RSMA (reportage ci-dessous à la Possession), agents de l'ARS OI et pompiers du SDIS seront plus nombreux à faire de la prévention. Le déploiement de contrats aidés supplémentaires et de personnes en service civique est également prévu.  
© Johanne Adamadorassy
© Johanne Adamadorassy
C'est une véritable course contre la montre dans laquelle le "Groupement d'Intérêt Public-Lutte Anti-Vectorielle" (GIP-LAV) s'est engagé. Depuis le début de l'année, 5 970 cas de dengue ont été confirmés dans le département et 124 patients hospitalisés. Selon les autorités sanitaires qui restent encore prudentes, 2 de ces patients présentés comme des personnes particulièrement vulnérables sont décédées.

En début de semaine lors de la réunion du GIP-LAV, l'Agence Régionale de Santé de l'Océan Indien avait confirmé la mort d'un autre patient atteint de la dengue qui souffrait de diabète et avait été hospitalisé à la suite d'un AVC, accident vasculaire cérébral. 

Ecoutez le docteur François Chieze de l'ARS-OI au micro de Johanne Adamadorassy: 
 

Dengue : morts suspectes, itw F. Chieze


Les militaires s'attaquent désormais aux moustiques

Lundi, le dispositif Orsec niveau 4 a donc été déclenché par le préfet avec l'intervention des militaires des Fazsoi, il s'agit du dernier niveau avant l'épidémie massive.

Michelle Bertil et Willy Thévenin ont assisté ce matin à une opération de démoustication à la Possession avec les militaires du Rsma:
 
Dengue: les militaires sur le terrain

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play