Département : deux nouveaux dispositifs pour éviter un "plongeon dans la précarité"

coronavirus
Cyrille Melchior
©Imaz Press
Deux nouveaux dispositifs en faveur des familles les plus fragiles sont présentés ce lundi par le Département. Il s’agit de donner un coup de pouce supplémentaire aux familles, mais aussi au tissu économique afin de sortir au mieux d’une crise sans précédent.
Difficultés économiques, mais aussi sociales, sont les conséquences principales de cette crise sanitaire, après celles en termes de santé. Afin d’en limiter l’aggravation, les collectivités mettent en place différentes mesures de soutien.

Ce lundi 30 novembre, le président du conseil départemental, Cyrille Melchior, présentait deux nouveaux dispositifs intégrés au plan départemental de relance économique et sociale. Un plan global estimé à 500 millions d’euros sur 5 ans.
 

Deux nouveaux dispositifs : le CAPAH et le Pass bien-être

Le Capah ou chèque d’accompagnement personnalisé alimentaire et hygiène se présente sous la forme d’un carnet d’une valeur de 70 à 200 euros, à destination des familles les plus fragiles, à savoir celles qui bénéficient déjà de colis alimentaires. Jusqu’à 30 000 foyers ont ainsi été identifiés. Ils pourront acheter ce dont ils ont besoin, prioritairement des produits frais, mais aussi du lait pour enfant ou des couches. Ces derniers sont trop souvent absents des colis alimentaires.
Plan de relance du département : Itw de Cyrille Melchior ©Réunion la 1ère

Le Pass bien-être est constitué de 10 coupons de 15 euros dont pourront profiter tous les bénéficiaires du RSA socle, ainsi que les personnes âgées de plus de 60 ans dont le revenu est inférieur à 492,57 euros par mois. Une soupape dans ce contexte anxiogène pour aller chez le coiffeur, faire du sport ou une sortie culturelle. Cinq entreprises ont d'ores et déjà signé les convention du pass bien-être, le Jardin Boanique de Mascarin ou encore les Thermes de Cilaos en font partie. Les professionnels peuvent s'inscrire sur internet, une plateforme a été dédiée au dispositif : passbienetre.departement974.fr.
 

Soutien social et économique

Le Département investira au total près de 18 millions d’euros investis sur ces deux dispositifs. Le président du conseil départemental, Cyrille Melchior, espère ainsi éviter " un plongeon dans la précarité " des plus fragiles. 10 000 familles seront ainsi concernées par le Capah jusqu'à la fin de l'année 2020, 20 000 à 30 000 familles le seront en 2021. Le Pass bien-être s'adresse potentiellement à plus de 130 000 bénéficiaires. 

L’objectif est en fait double. A travers ces dispositifs, le Département souhaite ainsi soutenir les personnes mais aussi le tissu économique réunionnais, comme cela a été fait durant le confinement avec la distribution de paniers de fruits et légumes, bénéficiant aux familles et aux agriculteurs.