Dépistage du Covid-19 dans l’île : 1 250 tests réalisés chaque jour

océan indien
Dépistage gratuit à Bellepierre
La mairie de Saint-Denis a lancé une opération de dépistages gratuits à travers toute la commune ©Géraldine Blandin
L’Agence régionale de santé publie les chiffres de la politique de dépistage dans le département. Chaque jour, ce sont plus de 1 250 tests en moyenne qui sont réalisés.
La barre des 8 700 tests hebdomadaires –soit 1 250 en moyenne par jour- a été atteinte dans le département, annonce l’Agence régionale de santé (ARS) dans un communiqué. Ce chiffre a même été dépassé avec une moyenne de 1 700 tests par jour depuis le 10 août dernier.

L’ARS revient sur les différentes opérations de dépistage menées jusqu’à présent. Des opérations qui ont ciblées les cas contact mais aussi le grand public. Huit campagnes de dépistage ont en effet été organisées dans sept communes, soit un total de 1602 personnes dépistées entre le 15 juillet et le 2 août et qui ont conduit à la découverte d’un unique cas positif.
 

Une moyenne journalière de 700 tests à J+7


Par ailleurs, neuf opérations spécifiques ont été réalisées depuis le 13 août dernier, à Saint-Denis suite à l’identification du plus gros foyer de contamination actif en cours dans l’île. Quatre autres opérations d’envergure sont prévues dans les jours à venir.

L’ARS souligne également l’augmentation continue du nombre de voyageurs dépistés à leur retour. C’est ainsi une moyenne journalière désormais de 700 « tests à J+7 » qui a été atteinte, suite notamment à la mise en place de trois plateformes de tests sans RDV dédiées aux voyageurs à Saint-Denis, Saint-Pierre et Saint-Paul.
 

Un taux de positivité de 1,8%


"Cette politique active de prélèvement s’accompagne d’un taux de positivité actuellement chiffré à 1,8%. Ce taux est en progression régulière par rapport aux semaines précédentes, mais reste inférieur de plus de la moitié au seuil de vigilance national", est-il encore indiqué.

"S’agissant spécifiquement du taux de positivité constaté sur les prélèvements effectués pour les voyageurs de retour dans le cadre du «test à J7», le taux de positivité est très faible en se fixant à 0,33%", rajoute encore l’ARS.
 

Une capacité d’analyse de 2 000 tests par jour


La capacité d’analyse des prélèvements a également été renforcée : ce sont plus de 2 000 tests qui peuvent être réalisés par jour, contre 1 450 précédemment. "Cette augmentation résulte des efforts faits par les laboratoires pour développer leurs ressources et leur productivité mais aussi, du partenariat noué entre le CHU et le CIRAD, comme le CYROI", précise l’Agence régionale de santé.

L’ARS indique enfin être "dans l’attente comme les autres régions et départements de France des solutions alternatives que le ministère de la santé pourra homologuer pour des tests toujours fiables mais plus rapides et simples d’utilisation que les RT PCR".

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live