Des recherches en mer pour retrouver un pêcheur dont le bateau s’est échoué à Trois-Bassins

disparition
Bateau échoué à la Pointe de Trois-Bassins
Le propriétaire de l'embarcation qui s'est échouée ce mercredi 13 avril à Trois-Bassins reste introuvable ©Laurent Pirotte
D’importantes recherches sont menées en mer, ce mercredi 13 avril, pour retrouver un pêcheur dont l'embarcation s’est échouée à Trois-Bassins. L’homme avait quitté le port de Saint-Leu hier et est porté disparu depuis.

Sur mer, à terre et dans les airs : d’importantes recherches sont menées ce mercredi 13 avril, pour retrouver Patrice Aure, 62 ans, employé à la sécurité de la commune de Saint-Leu.

Son embarcation s’est échouée ce matin au niveau de la pointe de Trois-Bassins, mais personne ne se trouvait à bord.

Le bateau échoué, personne à bord

Il a quitté le port de Saint-Leu hier, vers 17h, pour une partie de pêche mais il n’est jamais rentré.. Sa femme a donné l’alerte au petit matin.

"Son navire est arrivé à la côte avec la manette des gaz en avant, ce qui veut dire qu’il était peut être assez loin du lieu où a été découvert l'embarcation", explique Thomas Rostaing, directeur du CROSS de La Réunion. Le dispositif de recherches se concentre en priorité sur la bande côtière.

Revoir le reportage de Réunion La 1ère :

Les recherches se poursuivent au large de Trois-Bassins pour retrouver Patrice Aure, le pêcheur de Saint-Leu disparu en mer

Importants moyens de recherche

D’importants moyens sont toujours mobilisés. Un hélicoptère de la gendarmerie survole la zone. Les pompiers, la brigade nautique et la SNSM sont aussi déployés.

"Les recherches ont permis de localiser son sac à dos au niveau de la pointe des Châteaux", poursuit Thomas Rostaing.

Une chute en mer ?

Pour le moment, le scénario privilégié est celui d’une chute en mer. "Il aurait ensuite essayé de rejoindre la côte par ses propres moyens", explique le directeur du CROSS. Autre hypothèse : "qu’il ait pu dériver dans un secteur plus large à investiguer".

Le dispositif de recherches est maintenu pour tenter de retrouver ce pêcheur. "On va continuer comme ça jusqu’à la tombée de la nuit et on avisera ensuite", explique Thomas Rostaing, directeur du CROSS de La Réunion.