Deux accidents, trois morts : un week-end meurtrier sur les routes de La Réunion

accidents
A Saint-Philippe, deux personnes à moto ont perdu la vie dans un choc frontal avec une voiture, dimanche 29 novembre.
A Saint-Philippe, deux personnes à moto ont perdu la vie dans un choc frontal avec une voiture, dimanche 29 novembre. ©Willy Fontaine
A Saint-Philippe, deux personnes à moto ont perdu la vie dans un choc frontal avec une voiture, dimanche 29 novembre. A La Possession, un piéton a été percuté par deux voitures, samedi. Ce mois de novembre est meurtrier sur les routes de l’île.
Novembre est un mois noir sur les routes de La Réunion. Dix personnes ont perdu la vie dans des accidents de la route ce mois-ci. Samedi 28 novembre, un piéton a été percuté par deux voitures à La Possession, il est décédé. Dimanche 29 novembre, deux personnes à moto ont été tuées dans un choc frontal avec une voiture, à Saint-Philippe.
 

Deux morts à Saint-Philippe

La passagère de la moto âgée de 24 ans est décédée sur les lieux de l’accident. Le pilote a été évacué en hélicoptère au CHU de Saint-Pierre, dans un état d’urgence absolu. Agé de 45 ans, il est décédé à l’hôpital des suites de ses blessures.

Le drame a eu lieu sur la RN 2, du côté de Takamaka, avant le Tremblet. Les circonstances exactes de l’accident ne sont pas encore connues, mais selon les premiers éléments, un dépassement avec peu de visibilité serait à l’origine du drame.

Une Renault Mégane circulait en direction de Saint-Denis. Elle s'est déportée sur la gauche pour éviter un groupe de personnes, mais au même moment, elle se faisait doubler par le motard et sa passagère. Surpris, le pilote de la moto s'est alors lui aussi déporté sur sa gauche, arrivant sur l'autre voie où il a percuté de plein fouet une Peugeot 306 qui arrivait en sens inverse.

Regardez les précisions de Réunion La 1ère :
 

Un piéton percuté à La Possession

Samedi 28 novembre, un piéton a été percuté par deux voitures à La Possession. Il voulait traverser la quatre-voies. L’homme est décédé.

Depuis le début de l’année, les accidents de la route ont tué 39 personnes dans l’île. Face à ce terrible mois de novembre, la préfecture avait annoncé la semaine dernière un renforcement des contrôles routiers. Ce week-end, les gendarmes étaient mobilisés sur les routes du département.
 

Des vies brisées

Derrière les statistiques de la sécurité routière, il y a des vies brisées. "Avec 39 décès sur les routes depuis le début de l’année, il faut se dire que ce sont environ 200 vies qui sont brisées, celles des proches des victimes, explique Magalie Cesbron, secrétaire départementale de la Ligue contre la violence routière, invitée de Réunion La 1ère. Il y a aussi les auteurs des accidents qui ont leur vie brisée. Les conducteurs de la Possession auront sur la conscience le décès de ce piéton, il faut aussi prendre en charge ces victimes".

Regardez son interview sur Réunion La1ère :
Invitée matinale, Magalie Cesbron
 

Un manque de savoir-vivre sur les routes

Pour Magalie Cesbron, au-delà des problèmes de vitesse et d’alcool, il y a aussi des comportements "individualistes" et un "manque de savoir-vivre sur les routes".

"C’est un nouveau fléau : l’absence de savoir conduire et de savoir se conduire sur la route
, déplore la secrétaire départementale de la Ligue contre la violence routière. Les méthodes d’apprentissage du code, seul, sur un ordinateur, ne sont pas bonnes. Dès le code, les gens doivent comprendre qu’ils sont usagers de la route. Il ne faut pas se dire, « c’est moi d’abord et je ne regarde pas ce qu’il se passe autour de moi »".

Face à un "relâchement dramatique sur les routes", Magalie Cesbron redoute "les fêtes de fin d’années qui arrivent".  
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live