Deux automobilistes flashés à plus de 160 km/h à Saint-Pierre

sécurité
Controle de police
Les services de police et de gendarmerie multiplient les contrôles en cette fin d'année ©DR
Hier soir, les forces de l’ordre ont ciblé les usagers de la route ayant une trop forte propension à la vitesse. C’est ainsi que deux conducteurs ont été flashés à plus de 160 km/h à Saint-Pierre. A Saint-Denis, pas moins de 25 excès de vitesse ont été relevés sur le boulevard Rambaud
Les autorités avaient annoncé que les contrôles routiers seront intensifiés en cette période de fin d’année traditionnellement propice aux accidents. Et les forces de l’ordre sont effectivement encore plus présentes sur les routes de l’île, d’autant que le bilan du mois de novembre a été particulièrement dramatique avec malheureusement dix décès à déplorer.

Depuis le début de l’année, ce sont ainsi 39 personnes qui ont perdu la vie dans un accident de la route. Un bilan d’autant plus terrible que l’île est restée confinée pendant environ trois mois. On se retrouve finalement avec un chiffre identique à celui de 2019, alors que cette année 2020 n’est pas encore terminée.
 

La vitesse, première cause de mortalité routière

Faut-il le rappeler ? La vitesse est la première cause de mortalité routière. D’où l’opération spécifique de contrôle routier menée la nuit dernière, à la fois à Saint-Pierre et à Saint-Denis. Dans le Sud, pas moins de 31 excès de vitesse importants. L’un d’eux s’est vu retirer immédiatement son permis de conduire. Deux véhicules ont également été immobilisés après que leurs conducteurs se soient fait flasher à plus de 160 km/h.

Sur le boulevard Rambaud, à Saint-Denis, la voiture radar a flashé à 25 reprises. Parallèlement, 16 contraventions ont été dressées et un véhicule a également été immobilisé pour cause de défaut d’assurance.
 

Des contrôles au niveau des radars désactivés...

Hier matin, toujours à Saint Denis, quinze contraventions liées à des circulations avec un kit oreillette ou un téléphone tenu en main avaient été relevés en deux heures, en plus d’un défaut de permis et d’assurance. Sur un autre contrôle mis en place, "dans un contexte où certains « radars fixes » apparaissent temporairement inopérants", 61 conducteurs se sont fait épingler pour excès de vitesse.

"La fin d’année approchant, il n’y aura pas d’indulgence en matière de sécurité routière afin que les fêtes se déroulent dans les meilleures conditions possibles pour tous les usagers", promettent les forces de l’ordre.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live