Deux rafales survoleront La Réunion pour l’exercice "Marathon" de l’armée de l’Air et de l’Espace

sécurité
Les deux Rafale déclenchent les sismographes de l’Observatoire du volcan
Les deux Rafale déclenchent les sismographes de l’Observatoire du volcan. ©IMAZ PRESS
Dans le cadre de la mission Marathon de l’armée de l’Air et de l’Espace, deux Rafales B rejoindront le détachement Air 181 à La Réunion pour réaliser un vol d’entraînement. L’exercice militaire prévoit un déploiement des forces armées dans la zone de l’Afrique de l’Est.

Coup d’envoi ce mercredi 5 janvier de l’exercice "Marathon" pour l’armée de l’Air et de l’Espace à la base 181 à Gillot. Il s’agit d’un dispositif aérien permettant de mener des activités complexes dans la zone de l’Afrique de l’Est.

Deux Rafales à l'entrainement 

Pour l’occasion, deux rafales B de la base aérienne de Saint-Dizier, ainsi qu’un MRTT Phénix, avion ravitailleur de la base aérienne d’Istres, rejoindront la Réunion. Une étape réunionnaise qui va se dérouler jusqu’à samedi.

Du 5 janvier au 3 février 2022, l’armée de l’Air et de l’Espace (AAE) déploie dans la zone de l’Afrique de l’Est, un dispositif de cinq activités, regroupées sous l’appellation "Shikra", impliquant successivement plusieurs grands commandements.

Une mission dans la zone de l'Afrique de l'Est

La mission de projection Shikra comprend les opérations Marathon vers le détachement air 181 et Minotaure, puis un entraînement de haute intensité nommé "Khamsin" à Djibouti, ainsi qu’une escale valorisée en Égypte.

La mission ‘’Marathon’’, mission de projection de puissance des Forces aériennes stratégiques "Marathon", vers La Réunion est conduite par les Forces aériennes stratégiques (FAS) qui mettent en œuvre la composante nucléaire aéroportée permanente.