Didier Robert annonce son retrait de la vie politique

élections 2021
Didier Robert reconnaît sa défaite au second tour des élections régionales, dimanche 27 juin.
Didier Robert reconnaît sa défaite au second tour des élections régionales, dimanche 27 juin. ©Imaz Press
Dans une déclaration publiée sur les réseaux sociaux ce mercredi 27 octobre, Didier Robert annonce son retrait de la vie politique et indique qu’il ne se présentera donc pas aux prochaines élections législatives. L'ancien président de Région prépare aussi un livre "sans complaisance", promet-il.

Quatre mois après sa défaite aux dernières élections régionales, Didier Robert sort de son silence et annonce dans un long message sur les réseaux sociaux, ce mercredi 27 octobre, qu’il met fin à tout engagement politique. "Je prends la décision de me mettre en retrait de la vie politique", déclare ainsi l’ancien président du Conseil régional.

Une NRL livrable à 80%, selon Didier Robert

Cette annonce survient alors que se tient ce matin à la Pyramide inversée une assemblée plénière extraordinaire consacrée à la Nouvelle Route du Littoral, l’un des projets-phare de Didier Robert, au cours de ses deux mandatures successives. Des débats auxquels ne participe pas l’ancien président.

Alors que la présidente Huguette Bello continue de répéter ce marcredi 27 octobre que l'engagement pris d’ouvrir la NRL fin 2021 n’était pas réaliste, Didier Robert assure, lui, que "toutes les conditions sont réunies pour livrer 80% de la route dans les prochains mois". Il demande aussi à ce que l'Etat intervienne à nouveau pour terminer le chantier.

Pas "d'amerturme ni de colère" après sa défaite

L’ancien président qui n’a occupé qu’une seule fois son fauteuil d’élu de l’opposition depuis la prise de fonction d’Huguette Bello à la tête du Conseil régional, ne devrait plus siéger à la Pyramide inversée, expliquant ne pas vouloir "entraver l'action régionale", "par calcul ou tactique policiens".

"Les Réunionnais ont fait un choix en juin dernier. Il y a désormais une nouvelle majorité. Il lui appartient de mettre en œuvre son programme et je lui souhaite de réussir, pour le bien commun, dans l’intérêt de notre île et des Réunionnais", indique Didier Robert, confiant n'avoir "ni amerture, ni colère" après sa défaite.

Un engagement qui se poursuit "en dehors de l'espace politique"

Alors comment Didier Robert entrevoit son avenir ? "Je veux continuer à agir, à m’engager, à continuer à m’investir pour La Réunion. Mais j’entends désormais le faire en dehors de l’espace politique. Je me sens bien plus utile dans l’action que dans la critique et l’opposition", explique-t-il.

Après 20 ans consacrés à la vie politique réunionnaise, Didier Robert indique qu’il compte poursuivre sa carrière à titre de bénévole dans le domaine associatif, et s’engager par ailleurs dans l’accompagnement des entreprises réunionnaises.

Il annonce également qu’il prépare un livre qui sera pour lui "l’occasion d’une mise à plat directe et sans complaisance sur un certain nombre de sujets, sur l’analyse de la situation et surtout sur les voix et les perspectives pour une réussite réunionnaise à laquelle je crois profondément".

La nouvelle de son "départ" fait réagir au sein de la population réunionnaise.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Didier Robert quitte la vie politique