Didier Robert en tête des élections régionales à La Réunion : les réactions des candidats

élections 2021
Didier Robert en tête du premier tour des Régionales.
Didier Robert en tête du premier tour des Régionales. ©Imaz Press

Didier Robert est en tête de ce premier tour des élections Régionales, ce dimanche 20 juin, devant Huguette Bello et Ericka Bareigts. Les candidats réagissent sur Réunion La 1ère.

Selon les résultats définitifs connus, ce lundi 21 juin, Didier Robert est en tête du premier tour des élections régionales avec 31,10% des suffrages exprimés. Huguette Bello arrive en seconde position avec 20,74% des voix. Ericka Bareigts est en troisième position avec 18,48%. Elle est suivie de Vanessa Miranville qui recueille 9,91% des suffrages exprimés, puis de Patrick Lebreton avec 7,78%.

Les autres candidats ne dépasseraient pas la barre des 5%. Olivier Hoarau cumule 4,24% des voix, suivi de Philippe Cadet avec 2,64%, Jean-Pierre Marchau 2%, Joseph Rivière 1,74%, Jean-Yves Payet 1,14% et enfin Corinne de Flore 0,23%.

Cliquez ici pour retrouvez les résultats par commune.

Les réactions des candidats sur Réunion La 1ère sont à retrouver ici.

"C’est une première très belle victoire" : Didier Robert

"C’est une première très belle victoire. Elle vient conforter tout le travail que nous avons engagé ces dernières années. C’est une voie d’espérance et de renouveau pour les Réunionnais que l’on propose aujourd’hui et qu’on veut proposer avec l’ensemble des Réunionnais.

Il y a eu une très forte division du côté des adversaires durant cette campagne. Aujourd’hui, j’aspire à une dimension d’union de La Réunion, nous devons ensemble construire la réussite économique de La Réunion. Nous allons maintenant continuer le travail sur le terrain pour convaincre, expliquer. Nous sommes à quelques marches d’une très belle victoire".

En tête du premier tour des élections régionales, Didier Robert réagit sur Reunion La 1ere

 

"Nous sommes à un tournant important et majeur pour La Réunion" : Huguette Bello

"Nous sommes à un tournant important et majeur pour La Réunion. Nous devons faire triompher le camp du changement. Toutefois, restons humbles devant ce résultat face à l’abstention massive qui nous interpelle. Je remercie chaleureusement ceux qui se sont mobilisés

Les forces de progrès sont majoritaires ce soir et c’est naturel que l’on se rassemble, car la situation de La Réunion est trop difficile pour que nous nous rangions derrière des égos. Il est impérieux que nous nous rassemblions et nous allons le faire, avec les forces de progrès.

Nous allons nous rassembler, discuter avec les listes d’Ericka Bareigts et de Patrick Lebreton pour construire un autre demain pour La Réunion. Il en va de notre responsabilité, cette élection est capitale pour La Réunion. Nous allons trouver les moyens de se rassembler pour un véritable changent dimanche prochain, ce vrai changement est à portée de mains".

Réactions Huguette Bello

 

"Il faut faire cette union pour battre Didier Robert" : Ericka Bareigts 

"On ne peut pas être déçu quand les forces de progrès sont majoritaires face à Didier Robert. Les chiffres le montrent. Les résultats de Didier Robert ce soir sont nettement inférieurs à ceux de 2015. C’est une sanction pour lui ce soir. L’abstention importante fait gonfler son résultat et ce n’est pas réjouissant.

Nous allons nous rencontrer avec Huguette Bello pour trouver de bons équilibres, nous avons des axes majeurs qui se rejoignent. Elle est arrivée première, il y a des règles, il faut faire cette union pour battre le président sortant. Huguette Bello va faire son travail de rassembler tout le monde et je serai là. Nous allons travailler dès ce soir pour que les forces de progrès gagnent".

Arrivée en troisième position du premier tour des Régionales, Ericka Bareigts réagit sur Réunion La 1ère

 

"Nous ne fusionnerons avec aucune liste" : Vanessa Miranville

"Nous ne fusionnerons avec aucune liste et je ne donnerai aucune consigne de vote", annonce Vanessa Miranville qui récolte 9,91% des suffrages et échoue de peu à se maintenir pour le second tour. "Notre mouvement CREA est la quatrième force politique de La Réunion", dit-elle. "Nous ne voulons pas fusionner pour être absorbés et perdre notre liberté de parole et d’action. Se fondre dans la masse, c'est perdre notre identité".

Hier soir encore sur Réunion La 1ère, elle espérait passer la barre des 10% :

Réactions de Vanessa Miranville

 

"Nous sommes dans des démarches d'échanges" : Patrick Lebreton 

"C’est un début d’histoire, on poursuivra et on tirera les leçons. Par rapport à 2015, nous avons dix points de participations de moins au niveau de l’île, mais à Saint-Joseph nous réalisons autant de voix donc c’est une bonne nouvelle. Je suis bien dans mes crampons, je suis quelqu’un de gauche, je joue dans mon équipe et jamais contre mon camp. Nous verrons comment les choses se feront dans les jours qui viennent. Nous avons eu des rencontres avec Huguette Bello ces dernières semaines, nous sommes dans des démarches d’échanges".

Réactions de Patrick Lebreton

 

"Didier Robert a déjà perdu" : Olivier Hoarau

"Plus de 60% d'abstention c'est une expression citoyenne dont il faut tenir compte. Sur la liste que j'ai proposé, 70 % des personnes n'ont jamais fait de politique. Ils veulent une autre voix politique et cette autre voix je l'ai portée, je l'ai exprimée et je l'exprimerais encore. J'enregistre l'échec cuisant et évidemment de Didier Robert, même s'il est en tête. La gauche est largement majoritaire, Didier Robert a déjà perdu". 

Réactions Olivier Hoarau

 

"Ce n’est qu'un début pour nous" : Philippe Cadet

"Une déception ? Pourquoi ? Je ne m’attendais pas à être élu président, nous sommes une candidature de témoignage, car dans cette élection personne ne nous représentait en tant que Réunionnais. Aujourd’hui encore, personne ne nous représente en tant que réunionnais. Ce n’est qu'un début pour nous, nous nous lançons dans cette bataille à votre demande. Ce soir, nous sommes plus connu qu’avant, n’ayons pas de déception, c’est l’avenir de notre peuple Réunionnais qui est en jeu".

Réactions de M. Cadet