Disparition de Brigitte Ligney : les bénévoles poursuivent les recherches sur des zones ciblées

disparition
Volontaire pour 3 jours de recherche pour Brigitte Ligney
©groupe facebook Recherches Brigitte Ligney 974
Depuis la disparition de la randonneuse de 63 ans, le 26 juillet dernier, par un jour quasiment sans que des recherches ne soient menés. Des bénévoles, très actifs sur les réseaux sociaux, se mobilisent encore.

Lors de sa disparition, Brigitte Ligney n’était pas seule : elle randonnait avec son compagnon. A un moment, la randonneuse a pris de l’avance, et n’a plus jamais été revue.

Les secours sont intervenus dès que le compagnon de Brigitte Ligney les a contactés, ensuite le mauvais temps s’en est mêlé et il a fallu suspendre, avant de reprendre puis d’arrêter les recherches. Jeudi 19 août, d’ultimes recherches ont été menées au volcan par les gendarmes.

Des groupes de bénévoles mobilisés

Plusieurs groupes de bénévoles continuent de la chercher, de Saint-Philippe ou encore de la Plaine-des-Cafres. Des hommes et des femmes très organisés, si on en croit les publications sur les groupes Facebook consacrés à ces recherches, comme sur le groupe "Recherches Brigitte Ligney 974".

Volontaire pour 3 jours de recherche pour Brigitte Ligney
©groupe facebook Recherches Brigitte Ligney 974

Georges Techer est l’un d’entre eux. Ce passionné du volcan est aussi celui qui accompagne le photographe Serge Gélabert lors des éruptions. Les sorties sont régulières, et peuvent parfois durer plusieurs jours.

Les bénévoles poursuivent les recherches

 

Renforcer les moyens de recherche

Les bénévoles continuent d’arpenter les sentiers depuis juillet pour retrouver la disparue, bien que la famille a dû rentrer en métropole le 19 août dernier. Selon Georges Techer, il faudrait créer une sorte de brigade de bénévoles, prête à intervenir dès qu’une personne disparait.