Disparition de Mathieu Caizergues : des recherches menées au Maïdo

disparition
Gendarme, Mathieu Caizergues, a disparu à La Réunion.
Gendarme, Mathieu Caizergues, a disparu à La Réunion. ©DR

Depuis cette semaine, des recherches sont à nouveau menées au Maïdo pour tenter d’en savoir plus sur la disparition de Mathieu Caizergues. Le gendarme a disparu lors d’une randonnée dans Mafate en juin 2017.

Quatre ans après la disparition de Mathieu Caizergues, de nouvelles recherches ont commencé, cette semaine, au Maïdo, dans les hauts de Saint-Paul.

Regardez les précisions de Réunion La 1ère :

Les recherches ont repris au Maïdo quatre ans après la disparition de Mathieu Caizergues

 

Des cordistes mobilisés

Des cordistes de la société Acropro sont mobilisés sur le sentier menant à Roche-Plate. Ce sentier est actuellement fermé au public depuis l’incendie du Maïdo en novembre dernier. Des recherches ont déjà été menées au Maïdo, mais sans succès. Cette fois, les cordistes vont descendre la falaise à plusieurs endroits pour tenter de ratisser une large surface. L’hélicoptère du PGHM est aussi mobilisé.

 

L’autorisation de nouvelles recherches

La reprise de ces recherches avait été annoncée en mai dernier dans un article de nos confrères du Figaro. En octobre 2020, la Chambre d'instruction de la cour d'appel de Saint-Denis avait décidé d’autoriser de nouvelles recherches dans le cadre de l'enquête sur la disparition du gendarme. Une décision prise suite à une requête de la famille du gendarme.

"Non, nous ne baisserons pas les bras, nous irons jusqu’au bout, jusqu’à cette vérité que l’on s’entête à nous cacher" , écrit ce matin, Delphine Caizergues, la mère de Mathieu, sur la page Facebook "Retrouvons Mat".

Disparu en randonnée en 2017

Agé de 25 ans, et originaire de Montpellier, Mathieu Caizergues, était en mission à la brigade de La Possession.

Le 23 juin 2017, le jeune homme a disparu, alors qu’il était parti en randonné pour la première fois, dans le cirque de Mafate, avec un autre gendarme et le mari d’une collègue. Il s’est volatilisé sur le chemin du retour entre Roche-Plate et le sommet du Maïdo où il devait rejoindre ses deux compagnons de marche.

Deux mises en examen

Son corps n’a jamais été retrouvé, malgré le déploiement d’importants moyens de recherches dans les jours qui ont suivi sa disparition. Aujourd’hui, le mystère reste entier.

Les deux hommes qui l’accompagnaient lors de cette randonnée ont été mis en examen dans cette affaire pour non-assistance à personne en danger.