Les dix ans de nos « Pitons, cirques et remparts » au patrimoine de l’Unesco

environnement
remparts
©DR
La Réunion fête aujourd’hui les dix ans de l’inscription de ses « Pitons, cirques et remparts » au patrimoine mondial de l’Unesco.
Le 1er août 2010, les Pitons, cirques et remparts de La Réunion faisaient leur entrée dans la liste des biens naturels classés au patrimoine mondial par l’Unesco. Cette zone centrale de l’île qui fait plus de 100 000 hectares, soit pas moins de 40 % du territoire, figure ainsi depuis dix ans, jour pour jour, parmi les biens classés comme ayant une valeur universelle exceptionnelle.

Le classement comprend les deux massifs volcaniques du Piton de la Fournaise et du Piton des Neiges, le cirque de Mafate, ainsi que les remparts qui délimitent l’espace intérieur de l’île. On y retrouve également le Piton d’Anchaing dans le cirque de Salazie, le Piton de Sucre et la Chappelle dans le cirque de Cilaos, mais aussi la Grande Chaloupe dans le Nord et Mare Longue dans le Sud.
 

Une biodiversité à protéger


Avec une multitude d’escarpements, de gorges et de bassins boisés, nos pitons, cirques et remparts sont autant de paysages spectaculaires, regorgeant par ailleurs une faune et une flore remarquables en terme de diversité et d’endémisme, mais néanmoins rares que fragiles.

D’où l’importance de préserver et de protéger ces paysages qui font la renommée de notre île à l’extérieur.

Regardez le reportage de Michelle Bertil sur Réunion La 1ère
 
©reunion


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live