Eid El Kebir: 3 jours de fête et de partage pour les Réunionnais de confession musulmane

religion
Eid el Kebir vélodrome Champ Fleuri 220818
©Daniel Fontaine (Réunion la 1ère)
La communauté musulmane de La Réunion célèbre à partir de ce samedi 1er août L'Eid El Kebir. Une fête importante dans la communauté, puisqu'elle commémore la soumission d'Abraham à Dieu, en sacrifiant son fils. 
L'Eid-El Kebir ou Eid El Adha, une fête importante dans l'Islam, avec l'Eid El Fitr. Cette année, cette fête sera célébrée du 1er au 3 août à La Réunion. La tradition des indo-musulmans veut que la communauté se base sur l'observation de la lune.

 

L'Eid El Kebir : entre tradition et rituel 


Cette fête commémorant le sacrifice d'Abraham est pratiquée depuis le 7ème siècle, dans le monde. A La Réunion, il faudra attendre 1850, avec l'arrivée des tous premiers mulsumans originaires d'Inde. Cette célèbration marque aussi la fin du pélerinage à la Mecque, un hadj perturbé cette année par la crise sanitaire. Ce rituel a été organisé par les autorités Saoudiennes dans un format réduit, avec un protocole sanitaire drastique.

 

Le Covid 19 et la prière 


Dès le lever du soleil, la communauté musulmane se réunit pour prier ensemble dans plusieurs mosquées. Un dispositif particulier a été mis en place pour veiller au respect des gestes barrières, mais aussi pour préserver les pratiquants. La grande mosquée de Saint-Denis limitera ses places. Le vélodrome de Champ-Fleuri ne pourra accueillir que 1500 personnes cette année. 
 

A Saint-Pierre dans le Sud, précautions sanitaires d'usage également. Les fidèles sont invités à venir prier ce samedi avec leurs masques:
 

Le sacrifice animal 


Ce jour-là, les familles musulmanes de La Réunion vont sacrifier un animal : cabris, moutons ou encore bovins selon les moyens de chacun.  Ces familles répéteront le geste d'Abraham. Un rituel sacré et important pour la communauté, puisqu'ils rendent hommage au prophète. 

A La Réunion ce sacrifice peut être accompli dans un abattoir agrée, mais aussi chez soi dans le respect des règles d'hygiènes établies. 

Boeuf pour l'Eid El Kebir
 
Boeuf pour l'Eid El Kebir

Les festivités ont commencé à Mayotte


A Mayotte, territoire français à 90% musulman, les festivités ont commencé. Les fidèles se souhaitent déjà une bonne fête sur les réseaux sociaux. 
 

 Un moment de partage

 

Un rituel, une tradition mais aussi un moment de partage. Comme le veut la tradition, la viande sacrifiée est ensuite partagée en plusieurs parts : une pour la famille, qui la consommera lors d'un grand repas. Une seconde part pour les amis et la dernière pour les nécessiteux. A La Réunion, cette tradition de partage est respectée à la lettre. 

Fête du sacrifice, ou encore fête de la miséricorde, de la bonté ou de la bienveillance, elle est un rendez-vous important pour la communauté musulmane puisque c'est l'occasion d'aider son prochain. 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live