Enquête au centre de gestion de La Réunion

Thierry Vaïtilingom, ex-président du centre de gestion de La Réunion et Sandra Sinimalé, ancienne directrice de cabinet de Vaïtilingom, ont été longuement interrogés par les gendarmes de la section de recherche en charge des affaires financières. Les militaires ont également auditionné une quinzaine d'employer de l'organisme. Le procureur de la République tente de déterminer, s'il les ex-dirigeants du CRC ont commis des détournements de fonds publics, comme le suspecte dans son rapport la chambre régionale des comptes. Les magistrats s'interrogent sur l'opportunité de doter la présidence de cet organisme d'un directeur de cabinet dont le salaire a été surévalué de plus de 2000 euros par mois.
Pour mémoire, le centre de gestion de La Réunion est un organisme financé par 22 communes et 33 établissements publics en contrepartie de quoi, il va gérer les concours, la médecine du travail, l'aide à la mobilité...
Les Outre-mer en continu
Accéder au live