Entre-Deux : des graffitis haineux sur des panneaux électoraux

élections entre-deux
campagne électorale élection présidentielle graffitis haineux Entre-Deux La Réunion
Graffitis haineux sur les panneaux électoraux de l'Entre-Deux, à La Réunion. ©Mairie de L'Entre-Deux
Dans la nuit de jeudi 7 à vendredi 8 avril, des inscriptions haineuses ont été faites sur les panneaux électoraux de la commune de l’Entre-Deux. Un geste qui " attriste " le maire de la commune. Il compte porter plainte.

En cette soirée électorale, le maire de l’Entre-Deux relate des incidents qui se sont déroulés dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, soit deux jours avant le premier tour de l’élection présidentielle. Des " inscriptions haineuses, racistes et honteuses " ont été faites dur les panneaux électoraux de la commune, indique Bachil Valy.  

Parmi les graffitis, une croix gammée. Un " symbole qui me fait froid dans le dos nous ramenant aux heures les plus sombre de notre inhumanité ", insiste-t-il.  

Le référent de La République En Marche, le parti du président sortant et candidat Emmanuel Macron, estime que " La haine n’a pas sa place à La Réunion, terre de paix et modèle de vivre-ensemble ".  

Je ne laisserai pas la " N " du RN proliférer sur notre île.

Bachil Valy, maire de l’Entre-Deux et référent LREM

Il explique enfin ne pas avoir voulu faire état de ces faits avant le 1er tour de l’élection " pour que cela ne soit pas relayé comme un simple fait divers électoral ".  

Bachil Valy indique qu’il portera plainte au nom de la ville et en son nom pour incitation à la haine.