Des entrepreneurs locaux se lancent dans la fabrication de masques chirurgicaux

économie
Masques chirurgicaux
©Pixabay
Des machines commandées en Chine arrivent à La Réunion. Elles permettront de produire chaque mois au moins un million de masques chirurgicaux
1 million de masques chirurgicaux par semaine, c’est la capacité de production d’une seule machine. 4 sont actuellement en commande, des machines achetées en Chine. La Réunion se dote donc d’une capacité de production autonome. 

L’île sera ainsi, à terme, en mesure de fournir les professionnels de santé, les collectivités, les établissements scolaires et même les particuliers. L’objectif annoncé est de fixer un tarif de 50 centimes d’euro pour un masque chirurgical et de un euro pour un masque FFP2. C’est en tout cas le souhait de l’un des deux importateurs péi.
Mais ces prix ne sont pas encore arrêtés. Les études marketing sont toujours en cours, et l’étude des circuits de distribution également.

Une seule machine coûterait 300.000 euros. La première arrivera vendredi par un vol spécialement affrété par la Région. Les autres suivront par bateau.

La fabrication réunionnaise de masques chirurgicaux et de FFP2 devrait être lancée dès le début du mois de juin à raison de 12 000 masques FFP2, et de 20.000 masques chirurgicaux par heure pour chaque unité de production. 
 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live