publicité

Eric Tuffery, procureur de la république à La Réunion : « On poursuit tous ceux qui fraudent »

Au lendemain de la réunion du CODAF (Comité Départemental Anti-Fraude), Eric Tuffery, procureur de la république au TGI (Tribunal de Grande Instance) de Saint-Denis était l’invité de la matinale, ce jeudi 3 mai 2018.

© Réunion la 1ère
© Réunion la 1ère
  • Philippe Dornier
  • Publié le
Faisant suite à la réunion du Comité Départemental Anti-Fraude, qui s'est tenue hier en Préfecture de Saint-Denis de La Réunion, selon Eric Tuffery, procureur de la république au Tribunal de Grande Instance de Saint-Denis, les pauvres ne sont pas davantage traqués que les riches. Une preuve ? Faisant allusion à Jean-Bernard Caroupaye, il rappelle « la condamnation pour fraude fiscale, il y a quelques semaines, de quelqu’un de très connu à La Réunion. D’autres vont intervenir. »

Fraude au RSA : réponse adaptée

« Celui qui aura fraudé le RSA parce qu’il essaie de survivre, c’est une infraction. On n’envoie pas tout le monde devant le tribunal. »

Fraude à l’identité : une filière comorienne

Le procureur évoque « une affaire très importante, aux enjeux considérables. Les faux documents permettent d’obtenir des autorisations de séjourner en France, des prestations diverses et variées. » Eric Tuffery parle d’une « enquête très complexe : des dizaines de personnes concernées, et des auteurs dans d’autres pays avec lesquels la collaboration n’est pas parfaite. »

Les garagistes marron dans le collimateur

Au volet du travail au noir, le procureur fait le lien entre les garages marron et le recel de véhicules volés. « On se demandait où partaient les pièces automobiles, elles sont utilisées pour réparer les véhicules dans les garages marron. »


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play