Ericka Bareigts lance un appel pour soutenir l’ONF

social
ONF Réunion soutien Ericka Bareigts 210918
©Stéphane Enilorac (Réunion la 1ère)
L’Office National des Forêts de La Réunion menacée, c’est le message réitéré par l’intersyndicale ce vendredi. Cette fois, c’est la députée Ericka Bareigts qui leur a apporté son soutien. Elle a appelé la population à en faire autant lors du Grand Raid.
 
Après le député David Lorion, c’est au tour d’Ericka Bareigts de monter au créneau pour défendre les agents de l’Office National des Forêts de La Réunion. Ce vendredi 21 septembre au matin, elle est ainsi venue apporter son soutien à l’intersyndicale, CFDT, SUPFEN Solidaire et EFA-CGC, devant les locaux de l’ONF à La Providence à Saint-Denis.
 

L’ONF de La Réunion menacé ?


Déjà en juillet, le porte-parole de l’intersyndicale, Olivier Teyssèdre, évoquait, sur l’antenne radio de Réunion la 1ère, les difficultés de la structure et les menaces de disparition qui planent sur elle depuis plusieurs mois. Diminution du budget, amputé de 5 millions d’euros en 2018 et donc réduit à 8 millions d’euros, manque de personnel et par conséquent baisse de l’entretien des sentiers étaient alors dénoncés.
 
Selon le syndicaliste, l’établissement public serait perçu comme trop coûteux par la Direction générale parisienne. Quelques jours après son intervention, le directeur de l’ONF avait tenu à rassurer en expliquant que si l’amélioration de la situation économique et financière de l’Office était une nécessité, elle ne remettait pas en cause la présence de l’ONF à La Réunion.

Le reportage de Michelle Bertil et Jean-Claude Toihir.
©Réunion la 1ère
 

Appel à un soutien massif pour l’ONF


Face aux difficultés financières, à la réduction de près d’un tiers des effectifs depuis le début des années 2000, la députée Ericka Bareigts, mobilisée auprès de l’intersyndicale ce vendredi 21 septembre a donc appelé au soutien de toute la population réunionnaise envers l’ONF de La Réunion.
 

" Il faut être avec l’ONF lors du Grand Raid pour lancer un message, pour dire que nous voulons ce service public pour protéger nos arbres, nos forêts, nos cœur de parcs, nos sentiers, nos aires de pique-nique. "


L’enjeu est de taille, l’entretien même des sentiers et la protection de la biodiversité réunionnaise, si unique, sont menacés, selon Olivier Teyssèdre.
 
ONF Réunion soutien Ericka Bareigts 210918
©Stéphane Enilorac (Réunion la 1ère)

La députée a annoncé "monter au créneau" pendant les 3 prochains mois, jusqu’au vote du budget en décembre. Lors de la visite du ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, dans quelques semaines dans le département, elle compte bien lui demander " des éclaircissements sur ce qu’il veut faire pour l’ONF et comment il veut gérer nos forêts réunionnaises ".  

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live