Eruption du Piton de la Fournaise : des fontaines de lave de 20 à 60 mètres de haut

catastrophes naturelles
Eruption du Piton de la Fournaise, samedi 10 avril 2021.
Eruption du Piton de la Fournaise, samedi 10 avril 2021. ©Imaz Press

L'éruption du Piton de la Fournaise se poursuit ce mardi 13 avril. Son intensité a été très fluctuante ces dernières 24 heures. Les observations montrent toujours deux bouches éruptives, une principale et une secondaire de plus faible activité. 

Cinquième jour d’éruption du Piton de la Fournaise, ce mardi 13 avril, à La Réunion. Le volcan est en éruption depuis vendredi dernier, 19 heures. Pour le moment il n'est rééllement visible que depuis le sentier GRR2 au niveau du Piton de Bert ou du Nez-Coupé du Tremblet, qui surplombe le front de coulée. En revanche, dans le Grand-Brûlé, difficile d'apercevoir l'éruption. Surtout en journée. 

En direct du Grand-Brûlé avec Henry-Claude Elma et Laurent Figon

Point volcan en direct depuis le Grand-Brûlé avec Henry-Claude Elma et Laurent Figon

 

Moins de séismes

"Sur les dernières 24 heures, 31 séismes volcano-tectoniques superficiels (entre le niveau de la mer et la surface) ont été enregistrés sous les cratères sommitaux", annonce l’Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise. Il y en avait eu 93 la journée d'avant.

 

Des fontaines de laves visibles

Les observations montrent toujours deux bouches éruptives, une principale et une secondaire de plus faible activité. La hauteur des fontaines de lave émises par la bouche principale fluctue entre 20 et 60 mètres suivant les périodes d’activité.

Le site éruptif est toujours visible depuis le Piton de Bert. Une fois stationné sur le parking Foc-Foc, il vous faut marcher environ 1h30 pour rejoindre le point de vue.

La randonnée est facile et accessible aux marmailles. Prévoyez tout de même des vêtements chauds et de pluie selon l’heure à laquelle vous l’effectuez. Assurez-vous aussi d’avoir de l’eau et de quoi vous alimenter.

Pas de camping, ni de bivouac

Hier, la Préfecture a décidé d'interdire à partir de ce mercredi 13 avril la pratique du camping et du bivouac sur l’ensemble du territoire.

Ces derniers jours, malgré le couvre-feu, plusieurs rassemblements nocturnes ont été constatés au Piton de Bert. Les forces de l’ordre ont relevé des infractions à la réglementation en vigueur, "avec des rassemblements organisés en marge de l’installation de tentes avec notamment des piques-niques, des veillés festives et des regroupements de plus de 6 personnes".

Profiter de l'éruption n'est désormais possible qu'en journée.