Éruption du Piton de la Fournaise : la coulée de lave arrive dans les Grandes-Pentes

catastrophes naturelles
Eruption du Piton de la Fournaise, samedi 10 avril 2021.
Eruption du Piton de la Fournaise, samedi 10 avril 2021. ©Imaz Press

L’éruption du Piton de la Fournaise se poursuit ce lundi 12 avril. Son intensité s’est stabilisée ces dernières heures, après plusieurs fluctuations. Le front de coulée de lave se situe au niveau des Grandes-Pentes, dans l'Enclos. L'arrivée à la RN2 n'est pas prévue dans l'immédiat.

Quatrième jour d’éruption du Piton de la Fournaise, ce lundi 12 avril, à La Réunion. Le volcan est en éruption depuis vendredi dernier, 19 heures.

Les séismes de retour

"Après plusieurs fluctuations, son intensité s’est stabilisée ces dernières heures", annonce l’Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise.

"Sur les dernières 24 heures, 93 séismes volcano-tectoniques superficiels (entre le niveau de la mer et la surface) ont été enregistrés sous les cratères sommitaux", précisent également les scientifiques. Pourtant la sismicité s’était réduite ces deux derniers jours.

 

La coulée au niveau des Grandes Pentes

Grâce à des données satellites, les scientifiques ont aussi pu voir des déformations liées à l’injection du magma vers le site éruptif. "Les données satellites ont également permis de tracer le contour précis de la coulée de lave, explique l’Observatoire. Hier soir, vers 19 heures, la coulée avait parcouru depuis le début de l’éruption environ 3,2 km et le front de coulée se situait au niveau du cassé des Grandes Pentes (vers 1690 m d’altitude)".

Il devrait désormais avancer un peu plus rapidement avec le dénivelé des Grandes Pentes en direction de la Route des Laves. Si elle continue sa progression, la coulée devrait donc être visible depuis la route dans les heures qui viennent. 

Le point avec les scientiviques de l'Observatoire Volcanologique du Piton de La Fournaise

Zoom avec l’Observatoire Philippe Kowalski

En revanche, les scientifiques écartent l'hypothèse d'une traversée de la RN2 dans les prochaines heures. Car une fois les Grandes Pentes franchies par les laves, la descente va perdre en dénivelé et ralentir à nouveau l'avancée du front de coulée. 

Autre élément important, cette première éruption de l'année 2021 se déroule exclusivement dans l'Enclos. Aucune progression vers les zones habitées n'a été constatée pour le moment.

Précaution à prendre

Cette coulée est alimentée par deux bouches éruptives, une principale et une secondaire. Hier, des fontaines de lave de 30 à 60 mètres de hauteur jaillissaient des cônes. Le site éruptif est toujours bien visible depuis le Piton de Bert. Une fois stationné sur le parking Foc-Foc, il vous faut effectuer environ 1h30 de marche pour rejoindre le point de vue.

La randonnée est facile et accessible aux marmailles. Prévoyez tout de même des vêtements chauds et de pluie selon l’heure à laquelle vous l’effectuez. Assurez-vous aussi d’avoir de l’eau et de quoi vous alimenter.