réunion
info locale

La justice ordonne la confiscation de la maison de Marie-Claude Lapierre

justice etang-salé
Police tribunal Saint-Pierre
©Réunion 1ère
Le tribunal correctionnel de Saint-Pierre a suivi en partie les réquisitions du procureur: confiscation de la maison de la Lagune avec saisie immédiate et 80 000 euros d'amende dont la moitié avec sursis pour la directrice de cabinet du maire de l'Etang-Salé
Marie-Claude Lapierre était poursuivie pour recel de prise illégale d'intérêts. La directrice de cabinet du maire de l'Etang-Salé Jean-Claude Lacouture devait s'expliquer sur des faits qui remontent à 2011. A l'époque, par l’intermédiaire du maire de l’Etang-Salé, elle a pu acquérir une case dans le quartier très prisé de La Lagune. Une parcelle revendue en dessous du prix du marché. Jean-Claude Lacouture lui aurait revendu le terrain à 66 000 euros. Elle y a fait construire une luxueuse demeure, tout cela, sous le regard des soeurs Hoareau, principales héritières de la parcelle concernée. Un bien dont elles n'avaient pu hériter, à cause d'une dette. Une affaire complexe. 

Le 28 mars dernier, le procureur de la République avait requis la confiscation de sa maison à l'Etang-Salé ou la somme de 289 000 euros, mais également une amende de 100 000 euros dont la moitié avec sursis, la privation du droit d’éligibilité et l'interdiction d’exercer tout métier dans la fonction publique pendant deux ans. 
 Au final, les magistrats du tribunal correctionnel de Saint-Denis ont condamné Marie-Claude Lapierre à 80 000 euros d'amende dont la moitié avec sursis. Ils ont également ordonné la confiscation de sa maison avec saisie immédiate. Elle écope aussi de 2 ans d'inéligibilité. Un coup dur pour Marie-Claude Lapierre qui selon son avocat, reste cependant directrice de cabinet du maire de l'Etang Salé. 

Quant aux deux soeurs Hoarau, elles avaient porté plainte. Mais leur constitution de partie civile a été jugé irrecevable.

(Re)voir le reportage de Laurent Pirotte et Laurent Josse: 
 
©reunion


 
Publicité