Le maire de l’Etang-Salé, Jean-Claude Lacouture, en garde à vue pour suspicion de fraude électorale

justice etang-salé
Le maire de l’Etang-Salé, Jean-claude Lacouture.
Le maire de l’Etang-Salé, Jean-claude Lacouture. ©Imaz Press

Jean-Claude Lacouture, maire de l’Etang-Salé, était en garde à vue, ce mardi 1er juin. Il a été entendu par les gendarmes dans le cadre d’une enquête préliminaire ouverte pour suspicion de fraude électorale lors des élections municipales de l’an dernier.

Sa garde à vue a été levée en fin de journée. Jean-Claude Lacouture, le maire de l’Etang-Salé, était entendu par les gendarmes, ce mardi 1er juin. Comme le révèlaient nos confrères de Zinfos 974, il était en garde à vue dans le cadre d’une enquête préliminaire ouverte pour suspicion de fraude électorale lors des élections municipales de l’an dernier.

(Re)voir le reportage de Réunion la 1ère.

Le maire d’Etang-Salé en garde à vue pour suspicion de fraude électorale ©Réunion la 1ère

Une seule voix d'écart

Le 28 juin 2020, il avait été réélu maire de l’Etang-Salé en devançant d’une seule voix son adversaire, Mathieu Hoarau. Ce dernier avait aussitôt remis en cause le scrutin en dénonçant des irrégularités. Il avait saisi les juridictions administratives et pénales pour faire annuler les élections. 

 

Le scrutin validé par le tribunal administratif

En février dernier, le tribunal administratif a validé les résultats de ces élections municipales à l’Etang-Salé. 

Désormais, la procédure pénale intervient. Elle devrait se pencher sur les irrégularités dénoncées par Mathieu Hoarau dans plusieurs bureaux de vote de la commune lors de ces municipales. Le candidat déchu avait porté plainte pour fraude électorale.

Jean-Claude Lacouture est à la tête de la mairie de l’Etang-Salé depuis 1997. En mars dernier, le maire de l'Etang-Salé avait déjà été entendu par les gendarmes dans le cadre d’une enquête ouverte pour trafic d’influence autour de l'opération immobilière "Vent Ilet".