Lutte contre le cancer du sein : Odysséa récolte 125 000 euros de dons

santé etang-salé
Cette 14ème édition d'Odysséa a permis de récolter 125 000 euros de dons,
Cette 14ème édition d'Odysséa a permis de récolter 125 000 euros de dons. ©Imaz Press
C'était le rendez-vous du week-end : la vague rose à l'Etang-Salé et partout dans l'île grâce au challenge connecté. La 14e édition d'Odysséa a permis de récolter 125 000 euros de dons, soit plus que l'an dernier.

Le week-end dernier, les tee-shirts roses de l’association Odysséa ont à nouveau formé la traditionnelle vague dans la forêt de l'Etang-Salé.

Des dons encore possibles

Cette 14ème édition d'Odysséa a permis de récolter 125 000 euros de dons, soit plus que l'an dernier. Cette somme pourrait encore augmenter, car les dons restent toujours possibles.

 

13 000 participants

Une partie de l'opération se déroulait en présentiel dans la forêt de l'Etang-Salé, et l'autre partie via des challenges connectés partout dans l'île. Sur les 13 000 participants, 7 500 ont couru par écran interposé, en postant par exemple des photos de leurs exploits.

Ce taux de participation est un chiffre à mi-chemin entre 2019 et 2020, une reprise en douceur. L’an dernier, les courses ne s’étaient déroulées que par internet, par le biais de défis publiés sur différents réseaux.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

 

A quoi servent les dons ? 

Ces dons vont permettre de poursuivre la lutte contre le cancer du sein dans l'île. "L'argent sert aussi à l'achat de produits de confort pour les femmes atteintes d'un cancer du sein, explique Luc Bizouerne, directeur de l'association Run Odysséa. Elles peuvent avoir accès à des soutiens-gorges, des dépassements d'honoraires sur des soins capillaires, mais aussi des soins de confort, comme des séances de naturopathie ou d'ostéopathie". 

Regardez son interview sur Réunion La 1ère :

 

Moins de dépistages en raison du Covid-19

L'opération Odysséa est aussi l’occasion de faire de la prévention. A cause de la crise sanitaire du covid-19, de nombreux dépistages ont été reportés. A la Réunion, 45 % des femmes seulement se font dépister.