réunion
info locale

Européennes 2019: le Rassemblement National en tête dans les 24 communes de La Réunion

élections
20151128 Marie-Luce Brasier-Clain
Marie-Luce Brasier-Clain 60ème sur la liste du Rassemblement National ©Reunion1ere
La liste du Rassemblement National menée par Jordan Bardella arrive en tête à La Réunion. 12 réunionnais étaient candidats. Selon les premières tendances, Stéphane Bijoux et Younous Omarjee sont élus. Tous les résultats sont à découvrir par ici: 
12 candidats réunionnais étaient en position éligible ou non-éligible sur les listes en compétition. Résutat: Stéphane Bijoux 10ème sur la liste "Renaissances" de la République en Marche est élu et décroche son premier mandat politique. Younous Omarjee 4ème sur la liste de la France Insoumise est également réelu. C'est son 3ème mandat au parlement européen. 

Résultats des élections européennes à La Réunion: Rassemblement National (31,24%), La France Insoumise (19,03%), La République en Marche (10,43%) et Europe-Ecologie Les Verts (8,58%)

Taux de participation: 30,66%-197 463 électeurs
Taux d'abstention: 69,34%

La synthèse avec Florence Bouchou
Desk ©Réunion La 1ère

 
Copy: Saint Philippe
Infogram

 

Saint-Denis

 
Copy: Saint Philippe
Infogram


Saint-Pierre


A Saint-Pierre, la liste du Rassemblement National arrive en tête devant celle des Républicains, quelques voix devant la France Insoumise qui complète le trio de tête.  
 
Copy: Avirons
Infogram
 

Saint-Paul


A Saint-Paul, la liste du Rassemblement National arrive en tête devant la France Insoumise. Loin devant la liste de La République en Marche.

Copy: Saint Pierre
Infogram


Saint-André 
 

Copy: Saint-Leu
Infogram


Le Tampon

 

Copy: Plaine des Palmistes
Infogram


Saint-Louis

 

Copy: Le Tampon
Infogram



Saint-Joseph
 

Copy: Saint-André
Infogram


La Possession
 

Copy: Saint-Paul
Infogram


Saint-Leu

 
Copy: La Possession
Infogram


Les Avirons


Aux Avirons, c'est la liste du Rassemblement National qui arrive celle de France Insoumise.
 
Copy: Entre-Deux
Infogram
 

Bras-Panon

 
Untitled infographic
Infogram

 

L'Entre-Deux

 
Copy: Bras-Panon
Infogram
 

La Plaine des Palmistes

 
Modèle vierge
Infogram
 

Le Port

 
Copy: Saint-Joseph
Infogram

 

Saint-Philippe

 
Copy: Saint Louis
Infogram



 Les réactions-

Didier Robert, président de la Région Réunion: 
«Les Français se sont clairement exprimés en plaçant en tête de ces élections européennes le Rassemblement national, et la liste Renaissance. Ce soir Stéphane Bijoux, le candidat que nous avons soutenu, est élu député européen. Il sera demain une voix forte pour La Réunion à Strasbourg et à Bruxelles. Les discussions sont d’ores et déjà engagées avec la Commission européenne pour le prochain Programme Opérationnel à partir de 2020. Il portera pour notre île, sur plus de 2 milliards d’euros. Les discussions devront être engagées avec beaucoup de sérieux pour le financement des grands chantiers réunionnais, pour le soutien des entreprises, et pour les filières de formation professionnelle. Nous avons besoin plus que jamais de l’Europe, mais le résultat de ces élections montre aussi que nous devons ici à La Réunion comme au niveau national, mieux répondre aux questions du pouvoir d’achat, de l’emploi, et également des questions environnementales.
La Réunion a désormais deux députés au Parlement. Je lance une fois encore un appel à davantage de cohérence dans les actions portées par les uns et par les autres, dans le sens de la défense des intérêts des Réunionnaises et des Réunionnais. Je veux enfin saluer et remercier l’ensemble des élus, et des militants qui auront pris part à cette campagne autour de Stéphane Bijoux. Je reste plus que jamais engagé et mobilisé pour participer à faire avancer notre île sur la voie du développement pour plus d’égalité et de justice sociale».


Cyrille Melchior, président du Conseil Départemental: "À travers cette journée d’élections européennes, je salue le sens civique de toutes celles et de tous ceux qui se sont rendus aux urnes. Je tiens également à remercier celles et ceux qui, dans un contexte de fête des mères, ont tenu des bureaux. Les électeurs se sont exprimés collectivement et les résultats traduisent comme lors de précédentes élections une mobilisation plus forte vers les extrêmes.  En ma qualité d’élu républicain soucieux du respect du suffrage universel, je prends acte de ces résultats qui confirment le climat de défiance de la population vis-à-vis de l’ensemble de la classe politique. Je sais combien il nous appartient, à nous élus, quelle que soit notre sensibilité, de continuer à travailler pour la population au-delà de toutes considérations partisanes. Toute notre volonté doit servir la promotion de notre population vers plus de solidarité. C’est cette méthode que je m’efforce d’appliquer dans notre quotidien au Conseil Départemental avec l’ensemble des élus. Je tiens bien évidemment à féliciter les deux Députés Européens Réunionnais élus ce soir, Stéphane Bijoux et Younous Omarjee qui, chacun avec sa sensibilité respective, seront d’excellents avocats de notre île auprès des instances européennes."

André Thien Ah-Koon, maire du Tampon: "Un vote de désespoir. Les premières tendances des résultats notamment au Tampon, sont déjà lourdes de signification : c’est manifestement un vote de désespoir qui s’est exprimé, auquel nous ne pouvons rester insensible. La gravité de la situation à La Réunion est la raison essentielle de ce vote qui contient une forte dimension sociale. Dans une île où près de 40% de la population vit sous le seuil national de pauvreté, où le quart de la population est au chômage, où les retraités connaissent les pires difficultés pour vivre, ce choix des électeurs en faveur des partis protestataires n’est pas surprenant et traduit un grand désarroi. Ce vote interpelle l’ensemble des responsables et en premier lieu le gouvernement. Des mesures à la hauteur de la gravité de la situation doivent être prises, notamment sur la question centrale du pouvoir d’achat comme sur celle de la protection de la production locale, gravement menacée par les politiques de libre-échange…"

Michel Fontaine, maire de Saint-Pierre et président de la fédération locale "Les Républicains": 

"
En premier lieu permettez-moi de remercier l’ensemble de nos concitoyens de La Réunion qui se sont rendu aux urnes aujourd’hui. Les résultats sont ceux qu’ils sont, malheureusement  ces derniers étaient prévisibles. Depuis plusieurs mois, des signaux sont envoyés par la population, comme par les élus locaux, à ce gouvernement. Il est grand temps que des décideurs nationaux prennent la juste mesure du quotidien vécu par les Français, leur exaspération et leur souffrance. Collectivement, nous devons nous recentrer sur l’essentiel et retrouver les fondamentaux de ce qui fonde notre pacte républicain et la constance de notre engagement politique."

David Lorion, député de la 4ème circonscription: 

"
Après autant de carton jaune, la population a sorti le carton rouge ! L’urgence de la situation n’a pas été prise en compte et le message est désormais clair. La puissance du vote Rassemblement National n’est plus seulement l’expression du nationalisme mais surtout la voix d’une France déclassée dans laquelle une grande partie des zones rurales, des territoires périphériques et de l’Outre-mer ont été sacrifiés sur le compte de la compétitivité et de la mondialisation. Le Président de la République s’est mis en première ligne dans ce combat frontal, marginalisant les partis républicains au profit d’un duel qu’il a maintenant perdu. Il doit en tirer les conséquences. La droite républicaine, ne peut plus se permettre d’être aussi dispersée entre plusieurs partis politiques. La situation de La Réunion est le parfait exemple de cet éclatement des partis de la droite et du centre. Nous devons retrouver le sens de la raison pour éviter que les extrêmes ne gouvernent tôt ou tard. Certes, nous pouvons nous satisfaire de la résistance des Républicains dans certaines communes comme à Saint-Pierre, mais nous sommes inquiets de la percée du Rassemblement National dans les 24 communes."

Julie Pontalba, 6ème positions sur la liste PCR :

En tout premier lieu, je souhaite remercier les personnes qui ont voté pour la liste conduite par Ian Brossat sur laquelle je représentais le PCR en 6è position.   
Je souhaite remercier les nombreux soutiens (fermes ou timides) qui se sont exprimés à travers toute l'île. Ces soutiens se basaient sur un projet et des principes.
Je souhaite ardemment que nous nous retrouvions afin de travailler ensemble sur un projet pour La Réunion.  

Nous avons mené une campagne digne. A l'exception d'un seul candidat qui a ouvert gratuitement les feux sur nous, nous n'avons eu d'attaque de personne et n'avons attaqué personne. Si c'est un signe de maturité politique, alors conservons cet état d'esprit.
Je ne suis pas découragée par les résultats qui s'inscrivent dans un contexte de confusions* multiples. Durant toute la campagne j'ai ressenti une réelle envie d'union pour régler les problèmes concrets et urgents de la société Réunionnaises. Je partage entièrement ce sentiment.  

Je retiens deux leçons des résultats de ce soir:
1) Le peuple a envoyé un message fort de colère et de rejet de la politique menée actuellement. C'est un cri de détresse ! Cela nous conforte dans l'idée de rédiger ensemble un projet Réunionnais.
Le peuple nous urge à prendre en compte la question du climat, et pour cause ! La vie sur Terre est plus que jamais menacée. Cela fait plus de 20 ans que le PCR alerte sur ce sujet ici et au niveau national. Il est primordiale que toutes les politiques s'en préoccupent.

 
Publicité