L’exil d’Abdelkrim à La Réunion au cœur d’un ouvrage qui séduit le Maroc

culture
Abdelkrim ou la clef des mondes
©Jean-Régis Ramsamy Réunion La 1ère
Abdelkrim, appelé aussi le roi du Rift, est un rebelle marocain exilé à La Réunion en 1926. Son histoire a inspiré une auteure dont le roman séduit actuellement au Maroc.
 

C’est en faisant des recherches sur Agatha Christie que Peggy-Loup Garbal découvre Abdelkrim El-Khattabi. Après deux mois d’emprisonnement à Fès, celui qui fut le chef d'un mouvement de résistance contre la France et l'Espagne lors de la guerre du Rif est exilé à La Réunion. Avec sa femme, ses enfants mais aussi quelques proches, il embarque le 28 août 1926 à Casablanca à destination de l’île de l’Océan Indien. Ils vivront en résidence surveillée à Château Morange jusqu’en 1929, puis déménageront à Trois-Bassins où l’ancien journaliste construira une propriété.

En mai 1947, ayant finalement eu l'autorisation de s'installer dans le sud de la France, Abdelkrim El-Khattabi embarque, avec 52 personnes de son entourage, à bord d’un navire des Messageries maritimes en provenance d'Afrique du Sud et à destination de Marseille. Arrivé à Suez où le bateau fait escale, il réussit à s'échapper et passe la fin de sa vie en Égypte, où il présidera le « Comité de libération pour le Maghreb ». Abdelkrim El-Khattabi est devenu au fil des ans l'icône des mouvements indépendantistes luttant contre le colonialisme, une figure gênante pour la puissance coloniale française.
 

« Abdelkrim ou la clef des mondes »

 

Le synopsis du roman de Peggy-Loup Garbal est le suivant : en Octobre 1926, après la guerre du Rif, le rebelle Marocain Abdelkrim Al Khattabi est exilé sur l’île de La Réunion, en résidence surveillée au château Morange. Deux mois plus tard, au Royaume de Grande-Bretagne, la romancière Agatha Christie disparaît mystérieusement au bord d’un lac. Sur place, on ne retrouve que sa voiture et son manteau.
Comment ces deux personnages, qui n’ont rien en commun, en viennent-ils à se rencontrer ?
Dans le château Morange, le huis clos entre la dame de la bonne société anglaise et le guerrier des plaines du Rif est explosif. Mais malgré leurs divergences, ils devront s’allier pour démasquer un criminel.

Au coeur de l’intrigue : meurtres en série, fantômes myopes, sorcière maladroite, complications en tout genre… et une clef aux pouvoirs surnaturels.

Abdelkrim ou la clef des mondes
©Jean-Régis Ramsamy Réunion La 1ère


Le roman, écrit par Peggy-loup Garbal, est sorti il y a quelques jours dans les librairies. L'auteure a déjà séduit de nombreuses personnes au Maroc, pays de naissance d’Abdelkrim.

Le reportage de Florence Bouchou et Jean-Claude Toihir :

©reunion


 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live