Exportation des fruits : l’Etat débloque 1,4 million d’euros

agriculture
export de fruits letchis soumis à déclaration 031219
©Réunion la 1ère
Les producteurs et exportateurs en appelaient à l’Etat pour leur venir en aide. Avec le reconfinement dans l’Hexagone et la réduction du trafic aérien, les pertes s’annonçaient énormes. Le préfet de La Réunion vient d’annoncer un soutien financier de 1,4 million d’euros.
Ananas, fruits de la passion et letchis sont des fruits prisés en cette fin d’année à l’exportation. Avec le reconfinement dans l’Hexagone, les choses se sont compliquées pour les producteurs et exportateurs réunionnais. Les motifs impérieux pour voyager vers La Réunion, notamment, sont de retour. Le nombre de vols commerciaux a logiquement baissé. Le fret en est donc impacté.
 
Pour parvenir à exporter leurs produits, malgré les circonstances, les acteurs de la filière sont mobilisés depuis plusieurs semaines déjà. Près de 1 000 tonnes de fruits sont prêtes à voyager vers l’Hexagone. Davantage devrait l’être dans les prochaines semaines, la période des ananas approche à grands pas et celle des letchis débute tout juste.
 

Des avions cargos supplémentaires

Jeudi dernier déjà, les acteurs de l’exportation se réunissaient pour trouver des solutions. Olivier Fontaine, secrétaire général de la Chambre d’agriculture expliquait alors que les compagnies aériennes étaient prêtes à jouer le jeu, autrement dit, elles pourraient affréter des avions cargos supplémentaires. Restaient cependant à trouver le financement.

Une rencontre a eu lieu ce mardi 17 novembre à 18h en préfecture avec le représentant de l’Etat pour en parler. Les 300 à 400 producteurs et exportateurs de La Réunion souhaitaient que l’Etat les accompagne financièrement. Ils estimaient le montant de l’aide à 1,5 millions d’euros.
 

1,4 million d’euros débloqué

Une réunion fructueuse pour les acteurs de la filière. L’Etat a annoncé vouloir les accompagner en finançant les surcoûts de fret. L’objectif est de pouvoir faire des rotations d’avions supplémentaires, sans passagers. Après recalcul, son soutien se monterait à près d’1,4 million d’euros. La Région s’était déjà engagée à un accompagnement de 400 000 euros.

Pour Olivier Fontaine, le secrétaire général de la Chambre d’Agriculture de La Réunion, cette aide très attendue est une " très bonne nouvelle ". Pour le président de l’ARIFEL, l’Association Réunionnaise Interprofessionnelle Fruits et Légumes, la réponse est à la hauteur des attentes des acteurs de la filière.  
 
Export de fruits itw Olivier Fontaine, secrétaire générale à la chambre d’agriculture

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live