Fakir : hauts et bas de l’Ouest surpris par la violence des intempéries

intempéries
Annick Girardin en liaison avec La Réunion au sujet des alertes cycloniques
©Capture d'écran Facebook
La forte tempête tropicale Fakir n’a pas épargné l’Ouest de La réunion. A Saint-Leu, le centre-ville a été noyé, les hauts de Saint-Paul soufflés.
Une centaine de familles Saint-Leusiennes ont été sinistrées suite au passage de Fakir. Le centre-ville a été inondé, le célèbre flamboyant carrément emporté. Le réseau routier a lui aussi été endommagé. Le montant des dégâts est aujourd’hui estimé à près de 8 à 10 millions d’euros, la maire Bruno Domen demande la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour sa commune.

Le reportage de Jean-Marc Seguin.

Reportage ©Réunion la 1ère

Dans les hauts de Saint-Paul, la stupeur est la même. Le vent a déraciné de nombreux arbres et fait tomber les branches sur les routes. Les pluies ont également rendu les conditions de circulation particulièrement difficiles. Les ravines ont débordées, les radiers submergés. Fakir a surpris les habitants.

Le reportage de Thierry Chapuis.

Reportage ©Réunion la 1ère

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live