publicité

Fantala : cyclone, historique, ralentit sa course et baisse d'intensité

Le cyclone Fantala a baissé d'intensité ces denière 24 heures. De très intense, il est devenu intense. La Réunion n'est pas menacée. A 4 heures ce 19 Avril 2016, il était situé à 1420 km dans le Nord-Nord-Est. Lundi, les météorologues ont enregistré des vents de 250 km/h et des rafales à 350 km/h.

© Météo-France
© Météo-France
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le

Fantala est un phénomène exceptionnel. Lundi pendant quelques heures, ce cyclone a été classé dans la catégorie très intense. L'atoll seychellois de Farquhar, évacué de ses 21 habitants avant le passage du météore, a été dévasté. Des vents de 250 km/h, avec des rafales pouvant atteindre 350 km/h, ont balayé les habitations. Selon les premières constations effectuées depuis les airs, rien n'a résisté. Les météorologues de La Réunion, comme leurs homologues de l'océan Indien parle d'un phénomène historique. Il se situe parmi les plus puissants observés dans la zone ces 30 dernières années. Au cœur du système, la pression atmosphérique est descendue à 910 hectopascals.

Prudence en cette fin de semaine

La future trajectoire de Fantala est encore incertaine. Lundi, les prévisionnistes de La Réunion, comme ceux de Maurice imaginaient un rapprochement à 540 km vendredi. Ce mardi, compte tenu des modifications des conditions de chaleur de l'air, de l'eau etc..., Fantala passerait au plus près des Mascareignes, toujours en fin de semaine, mais à 800 km. A ce moment là, le cyclone pourrait être redevenu une tempête tropicale. Cependant, comme le rappel les spécialistes de Météo-France sur leur site, la prudence est de mise. L'évolution est incertaine. Il est prudent de rester vigilant et s'informer, cette fin de semaine, sur l'évolution de la météo avant d’entreprendre une activité de plein air.

© Météo-France
© Météo-France

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play