réunion
info locale

Finances Publiques : un référendum avant la grève du 16 septembre prochain

Finances
Un référendum organisé sur le projet de réorganisation des Finances Publiques à La Réunion.
Un référendum est organisé sur le projet de réorganisation des Finances Publiques à La Réunion. ©Michelle Bertil
Les agents des Finances Publiques étaient amenés à se prononcer ce jeudi sur le projet de réorganisation de la DGFIP. IL prévoit notamment à l'avenir de confier les points d'accueil de proximité aux communes.    
"Approuvez-vous le projet de réorganisation des Finances Publiques de la Réunion appelée géographie revisitée ?" c'est la question posée à l'ensemble des agents des Finances Publiques de la Réunion par l'intersyndicale Solidaires-CGTR qui organisait un référendum sur le projet de loi Darmanin. Devant les centres des impôts, les syndicats avaient entreposé des urnes en carton pour les votes qui pouvaient aussi se faire par correspondance.
 
Un référendum organisé sur le projet de réorganisation des Finances Publiques à La Réunion.
Un référendum est organisé sur le projet de réorganisation des Finances Publiques à La Réunion. ©Michelle Bertil
Ils attendaient une forte mobilisation des agents sur cette réforme qui prévoit la réorganisation des services de la GGFIP. Celle-ci entraînera selon eux " des mobilités fonctionnelles et géographiques forcées, ou encore des conditions de travail dégradées ". 8 trésoreries devraient disparaître dans l'île d'ici 2022 et seraient remplacées par des points d'accueil de proximité qui seraient à la charge des communes. " Aucun agent sera affecté sur ces points d'accueil, ce seront des employés communaux qui se chargeraient de recevoir les usagers " explique l'intersyndicale. Les résultats de cette consultation interne seront connus ce vendredi matin. En fin de journée ce jeudi, l'intersyndicale estimait le taux de participation à 65 voir 70% sur l'ensemble des centres. Ce lundi 16 septembre, tous agents des centres des Finances Publiques de France seront en grève pour continuer à dénoncer " les réformes mortiféres pour la DGFIP et le service public ".

Le reportage de Réunion la 1ère :
©reunion
 
Publicité