FONNKÈR : "Aïe Aïe Aïe" de Reine

fonnker
Reine Doris
Retrouvez chaque samedi, un fonkézèr de l'île des poètes.

AÏE AÏE AÏE !

Koman mwin la fé pou perd’ mon « mincité » ?
Mi guingn mem pi mêt mon bann ti rob cintré.
Dann sak dopain mwin lé oblizé d’rentré
pou guingn présant’ amwin dan la société.
Lé vré k’mwin la touzour u dé « gro tété ».
Mé, mon pti vant’ plat’, où sa li la pacé ?
In pti bédèn voliminé la ramplacé.
Mi gard à mwin dans la glas’ mwin lé komplexé.
Tat ka mon dé bra, on diré k’ zot la gonflé.
Mi oz mem pi mêt mon bann ti dékolté.
Mwin lé touzour kouver kom in pti mémé,
pou pa k’domoun y wa mon gro bra anrobé.
kan mi mars dan’ shomin, y pé enkor alé.
Ek tout bann « resto malbouf’ » la fine installé,
parmi lo bann klyan mwin lé pa dépareyé.
Mwin na enkor in pé la marz pou ratrapé.
Mé lo gro problem, c kan mi fé magazin.
Mon ker y fé mal dovan bann pti manekin.
Mi admir zot mincité ek zot ti rin.
Mi ropans dan’ tan mwin lavé vin kilo an mwin.
Mem lo bann talon zéguy mi guingn pi porté.
Mwin lé oblizé mêt bann soulié mémé.
Pars ké mon vié rin y fé mal, la fine kambré,
si mi insist, ma démont’ ali, mi va tombé.
Oté! ou fé pitié kan ou la fine vié.
Bon pé zafer ou la pi le drwa manzé.
Ou dwa fé atantion pou préserv out santé
et, pou évit’ pran lo pwa pou guingn marcé.
Ekout’ byin kosa mi sar di à zot zordi :
A zot marmay, zot lé enkor pti pti,
amiz à zot mé zwé pa ek zot vi.
Manz pas ninport’ koman, atir pa la maladi.
Manz zis sak y fo, pas béswin bour kom kanar.
Kan ou la fine pran bann kilo la, lé tro tar.
Ou rann pa ou kont’, ou lès a ou alé.
et ti pé ti pé ou ravaz out santé.


Depi zot zénès, fé atantion sak zot y manz: pa tro salé, pa tro sikré, évit pran tro kilo, pans’ kavek laz, pou perd’ sora kompliqué et zot nora bon pé régré, sirtou si tout’ zot labyman zot lé oblizé d’sanzé.