Football : une détection de jeunes talents réunionnais fait polémique

football
Détection de talents dans le quartier de Domenjod à Saint-Denis ©Géraldine Blandin
Ce week-end, une détection de jeunes footballeurs réunionnais est organisée par une agence sportive de l’océan Indien, dans le quartier de Domenjod à Saint-Denis. Un événement qui n’a pas reçu l’aval de la Ligue Réunionnaise de Football. L’organisateur s’en défend.

Depuis quelques jours, 90 jeunes footballeurs de toute l’île peuvent montrer leurs compétences tout en espérant intégrer un centre de formation professionnel ou de partir en essai.

Détecter les talents péi

Cette structure sportive réalise depuis la fin du mois de juillet une détection de joueurs de football à hauts potentiels. L’objectif est de permettre à des jeunes réunionnais "d’exprimer leurs potentiels auprès de recruteurs de club et de professionnels qui ont fait le déplacement depuis l’Hexagone jusqu’ici à La Réunion" indique Houssalam Houdjati, agent de joueur FIFA de l’agence. "C’est la première fois qu’on organise ça. Ce qui est immense, c’est d’avoir plusieurs recruteurs au même endroit et au même moment. Ça multiplie les chances. Aujourd’hui comme recruteurs, nous avons le stade de Reims, le responsable de la cellule de recrutement de Valenciennes, un des recruteurs du club Paris FC…"

Avant le déplacement de ces recruteurs extérieurs ce samedi, une première détection avait eu lieu les 30 et 31 juillet dernier. Les deux premiers jours, la détection a été faite par des recruteurs locaux afin de "filtrer au maximum et de garder uniquement les bons éléments qui prendront part à la deuxième phase de la détection" précise l’agence. Ce week-end, il s’agit ainsi de la deuxième phase de détection.

Détection de talents dans le quartier de Domenjod à Saint-Denis ©Géraldine Blandin

Une détection qui fait polémique

Mais cette détection a suscité "une polémique qui n’a pas lieu d’être avec la Ligue Réunionnaise de Football" détaille ainsi Houssalam Houdjati. Selon ce dernier, "la Ligue a été le premier organisme que l’on a contacté pour leur faire part de la réalisation de ce projet. Elle n’a jamais donné suite à nos différents appels, mails et messages. Aujourd’hui, elle qualifie notre détection d’illégale en se basant sur un règlement qui ne nous concerne pas" défend-t-il. La société affirme "agir en toute légalité étant donné que j’ai ma licence de ‘FIFA Player agent’. La structure est immatriculée au registre du tribunal de commerce".

De son côté, Yves Ethève, président de la Ligue Réunionnaise de Football, affirme que "c’est totalement illégal. Où est leur charte ? Il n’y a eu aucune demande. On connaît la musique. Ils viennent profiter du travail de nos clubs. On en a ras-le-bol de voir des choses pareilles". Le président de la Ligue précise par ailleurs qu’ils vont porter plainte. "Tout est en route. Nous allons appliquer le règlement de la Fédération Française de Football, de la Ligue, de l’UEFA".

Le reportage de Réunion La 1ère :

Football : qui veut freiner nos jeunes talents ?