Les fortes pluies ont rempli les retenues collinaires

société
20170208 Pluies
Le relevé des précipitations entre 9h mardi et mercredi 9h ©Copie d'écran site Météo France
Le spectre d’une sécheresse qui se prolonge  a été effacé par le passage de Carlos.
Trop tôt pour avoir le bilan sur les nappes phréatiques du passage de Carlos. Si plusieurs millions de m3 d’eau ont été rejetés à la mer, comme à chaque épisode fortes pluies, une partie est heureusement entrée dans le sol et migre encore vers les nappes phréatiques de La Réunion.  Le sol particulièrement perméable du volcan a joué pleinement son rôle.
 
Les structures mises en place pour recueillir l’eau de pluie, comme les retenues collinaires avaient, avant le passage de Carlos, un niveau particulièrement bas.
Certains agriculteurs et éleveurs des Hauts de l’Ouest et du Sud avaient commencé à utiliser les camions-citernes pour ne pas être complètement à sec.
Ce n’est maintenant qu’un mauvais souvenir : les fortes pluies ont été bénéfiques, les retenus collinaires sont pleines, comme celle des Herbes Blanches à La Plaine des Cafres, la plus importante de La Réunion.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live