publicité

Gendarme disparu : Le juge d'instruction saisi

Les deux randonneurs dont un camarade gendarme qui accompagnaient Mathieu Caizergues dans le cirque de Mafate le jour de sa disparition, pourraient  être mis en examen pour homicide involontaire.

© D.R
© D.R
  • Par Steve-Henry Peeters
  • Publié le , mis à jour le
L'affaire de la disparition de Mathieu Caizergues, ce gendarme porté disparu dans le cirque de Mafate depuis le 23 juin 2017 rebondit.

Le Journal de l'Île nous apprend ce matin que le mari d'une gendarme et le gendarme qui accompagnaient Mathieu Caizergues ce jour là pourraient être bientôt mis en examen pour homicide involontaire.

Eric Truffery, le Procureur de la République, a confirmé ce midi sur Réunion La 1ère qu'il avait demandé au juge d'instruction chargé de cette affaire, de poursuivre au pénal afin de procéder éventuellement à ces prochaines mises en examen.

C'est la déclaration de la mort de Mathieu Caizergues qui a permis au Procureur de la République de se saisir du dossier. Tant que le gendarme disparu n'était pas déclaré décédé, il ne pouvait intervenir.

C'est maintenant au juge d'instruction de réunir suffisamment d'éléments, suffisamment de charges pour procéder à d'éventuelles mises en examen pour homicide involontaire ou non-assistance à personne en danger. Il peut aussi déclarer des non-lieux si rien ne vient étayer une mise en examen !

Le magistrat va devoir auditionner les deux compagnons de cette randonnée qui n'a pas vu revenir Mathieu Caizergues. L'objectif de la justice est de supprimer les nombreuses zones d'ombre qui subsistent autour de cette disparition.

Le point sur cette affaire avec Rahabia Issa et Géradine Blandin
Rebondissement affaire Caizergues

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play