réunion
info locale

Des gilets jaunes aveuglent les radars dans la nuit

sécurité
Radar route du littoral en gilet jaune 221119
©Alexandra Pech (Réunion la 1ère)
Les radars de la pointe du Gouffre sur la route du littoral et du boulevard Lancastel à Saint-Denis sont aveugles. Dans la nuit, des gilets jaunes ont été scotchés devant les appareils photos les rendant inefficaces. Attention, ça ne va pas durer. Ils devraient rapidement devenir opérationnels.
C'est symbolique, anecdotique, des gilets jaunes ont été scotchés sur les radars du Nord de l'île pendant la nuit. Cette opération préméditée a rendu les appareils inopérants le temps de l'intervention des services techniques.
 
Radar route du littoral en gilet jaune 221119
Radar de la Pointe du Gouffre sur la Route du Littoral en direction du Nord ©Alexandra Pech (Réunion la 1ère)
radar lancastel en gilet jaune 221119
radar sur le Lancastel en direction de l'Est ©Alexandra Pech (Réunion la 1ère)
Attention, tout de même, si vous devez passer devant les appareils photos. La remise en état ne semble pas trop compliquée. Ne prenez pas de risque et respectez le code de la route. 
 

45 000 € d'amende et trois ans de prison


Les gendarmes et les policiers recherchent les auteurs de cette opération "coup de poing". La législation prévoit dans les articles 322-1, 322-2 et suivants du Code pénal : ""la destruction, la détérioration ou la dégradation" d’un radar est assimilée à une dégradation de bien public – le bien public étant défini comme un bien dont l’utilisation répond aux deux critères de non-rivalité d’une part et de non-exclusivité d’autre part".

"Niveau sanction, l’article 322-2 du code pénal nous dit que la dégradation d’un radar donne lieu à une amende de 45000€ ainsi qu’à 3 ans d’emprisonnement.
Par ailleurs, si vous décidez de détériorer un radar "en bande", c’est-à-dire à plusieurs, la peine s’alourdit et vous vous exposez ainsi à cinq ans d’emprisonnement et à 75 000€ d’amende"
.
 
Gilet jaune sur le radar de la pointe du Gouffre
©Fabrice Floch
Publicité