réunion
info locale

Gilets Jaunes : qu’attendent les Réunionnais du discours d’Emmanuel Macron ?

social
Macron
©EMMANUEL DUNAND / AFP
A 23h, heure de La Réunion, le chef de l’Etat "s’adressera à la Nation". Face au mouvement des Gilets Jaunes, Emmanuel Macron doit annoncer une série de mesures. Que peut-il faire pour sortir de la crise ? Qu'attendent les Réunionnais ? Réunion La 1ère fait le point.
Après trois semaines de silence, Emmanuel Macron "s’adressera à la Nation", ce lundi soir à 23h, heure de La Réunion, 20h, heure de Paris. Le chef de l’Etat doit annoncer une série de mesures pour calmer le mouvement des Gilets Jaunes. Après deux semaines de blocages et de crise sociale à La Réunion, cette intervention sera particulièrement suivie.

Qu’attendent les Réunionnais de cette allocution ? Certains ont peu d'espoir : "il n’y aura aucun changement, il faudra toujours travailler pour toujours payer plus", estime une jeune femme. D’autres estiment que le Chef de l’Etat devra "se mettre à la portée des gens et ne reste pas sur son petit nuage". Pour un habitant de Saint-Denis, il faut "des annonces concrètes pour lutter contre la vie chère à La Réunion".

Regardez le reportage de Soufati Tumbu Dani et Jean-Claude Toihir :


Que peut annoncer le chef de l'Etat? 

Selon la ministre du Travail, Emmanuel Macron annoncera des "mesures concrètes" et "immédiates" pour calmer le mouvement des Gilets Jaunes. Dimanche, Muriel Pénicaud a en revanche de nouveau assuré qu'il n'y aurait "pas de coup de pouce au smic" car "on sait que ça détruit des emplois, et ce n'est pas la bonne méthode."

Le Chef de l'Etat a déjà annoncé l'annulation de la hausse des taxes sur les carburants. D'autres pistes sont envisagées, comme celle d'augmenter le minimum vieillesse ainsi qu'une prime mobilité pour ceux qui utilisent la voiture pour se rendre à leur travail. Parmi les mesures évoquées, celle de l'avancement de l'exonération de charges sociales des heures supplémentaires, prévue en principe pour septembre 2019. Les ministres Bruno Le Maire et Gérald Darmanin ont également évoqué la possibilité d'encourager les entreprises à verser à leurs salariés une prime exceptionnelle de fin d'année, qui serait exonérée d'impôt.
 

Les partenaires sociaux à l'Elysée

Les syndicats de salariés et les organisations patronales ont rendez-vous avec Emmanuel Macron ce lundi. Le chef de l'Etat doit leur présenter une série de mesures. Seront aussi présents au tour de la table : les présidents des associations d'élus, les présidents du Sénat et de l'Assemblée nationale, ainsi que du Conseil économique, social et environnemental. L'Elysée explique :
 

Le président de la République a souhaité réunir l'ensemble des forces politiques, territoriales, économiques et sociales dans ce moment grave que traverse la Nation, afin d'entendre leurs voix, leurs propositions et avec pour objectif de les mobiliser pour agir.

 

"L'acte V est dans les mains du président de la République"

Après la quatrième journée de mobilisation des Gilets Jaunes, samedi à Paris, le ministère de l'Intérieur a encore revu à la hausse le nombre d'arrestations. La Place Beauvau évoque désormais "près de 2 000 interpellations" sur l'ensemble du territoire. 

Benjamin Cauchy, membre du collectif des Gilets Jaunes Libres, reçu par le Premier ministre vendredi, avant la quatrième grande journée de mobilisation, déclare qu'il attend de la "considération" de la part d'Emmanuel Macron avant des mesures "sur le pouvoir d'achat". "L'acte V est dans les mains du président de la République", estime-t-il.