Grand port maritime : un agent du service de maintenance testé positif au Covid-19

coronavirus
Containers et chariots cavaliers
©Réunion 1ère
Un agent du service de maintenance du Grand port maritime en arrêt depuis lundi a été testé positif au Covid-19. Ses collègues n’ont toujours pas subi de dépistage, déplore la CGTR Port et Dock qui accuse la direction et l’ARS de ne pas être assez réactives.
La tension est en train de monter d’un cran au Grand port maritime. Danio Riquebourg, le secrétaire général de la CGTR Port et Dock, annonce ce vendredi soir qu’un agent du service de maintenance porté pale depuis le début de semaine a été testé positif au Covid-19.

Une nouvelle que le syndicat regrette avoir appris tardivement. Danio Riquebourg est d’autant plus remonté que la vingtaine de salariés qui travaillent avec l’homme testé positif -et qui sont donc des cas contact potentiels- n’a toujours pas subi de dépistage.

"Le personnel est énervé, assure Danio Riquebourg. Depuis lundi, on ne nous informe de rien. Et à aucun moment, la direction du Grand Port ou l’ARS n’ont convoqué les délégués du personnel ! Il ne faudrait pas que l’économie prend le pas sur la santé du personnel !"
 

Pas de dépistage du personnel avant lundi...

Le syndicaliste ne comprend pas pourquoi l’Agence régionale de santé et la direction du Grand port maritime ont répondu aux salariés inquiets qu’ils ne seraient dépistés qu’à partir de la semaine prochaine. La CGTR Port et Dock se dit ainsi prête à se mobiliser et fait planer la menace d’une grève.

"On nous fait comprendre que la priorité est d’assurer le déchargement des navires et de ne pas faire de vague afin de ne pas inquiéter la population", lance encore encore Danio Riquebourg.
 

Des résultats tombés ce vendredi

Contactée par Réunion La 1ère, la direction du Grand port maritime vient nuancer la situation. "Cet agent du service de maintenance s’est senti mal le week-end dernier et est parti lundi chez son médecin. Et ce n’est que ce vendredi à 11h45 que nous avons eu l’information que ses résultats étaient positifs", précise le service communication.

Le Grand port maritime souligne que l’agent en question n’a pas du tout travaillé de la semaine et qu’il n’a donc pas été en contact avec ses collègues. "Dès que nous avons appris qu’il avait été testé positif, nous avons demandé au médecin du travail d’établir des ordonnances afin que soient dépistées les autres personnes avec qui l’agent a travaillé la semaine dernière. Ils ont rendez-vous lundi dans un laboratoire".

Nous verrons demain si ces indications suffisent à calmer la colère du personnel. La CGTR Port et Dock a en effet annoncé se réunir ce samedi.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live