réunion
info locale

Grand Raid 2018 : un exploit sportif et une fête populaire

trail
Les bénévoles de Marla
©Réunion la 1ère (Patrick Ramoudou)
Durant 4 jours, La Réunion vit au rythme du Grand Raid. Qu’ils soient coureurs, spectateurs ou bénévoles, ils sont des milliers à participer à cette grande fête du trail. Un évènement à l’ambiance unique.
 
Du départ à l’arrivée de chacune des courses, le Grand Raid est une fête. Les spectateurs sont nombreux à venir soutenir les raideurs dans leur quête de l’extrême. Braver les limites, aller au bout de soi-même, la démarche est belle, l’exercice périlleux, et d’autant plus respecté.

Les favoris suscitent bien sûr l’intérêt, l’exploit impressionne, mais les anonymes ont aussi leur public. Tout au long des différents parcours, ils bénéficient de ses encouragements, de sa bienveillance. Un public composé la plupart du temps d’autres anonymes, mais aussi de proches. Présentes pour assurer l’assistance ou simplement pour encourager, les familles sont toujours fidèles au poste. Leur rôle est essentiel, redonner des forces, soigner mais aussi remonter le moral.
 

Des familles et des bénévoles


Mais pour rendre cet évènement possible, d’autres anonymes sont indispensables, les bénévoles. Ils sont en effet la clé de voûte du Grand Raid. Du départ à l’arrivée, sans oublier l’accueil des raideurs, la remise des dossards ou toute la partie logistique,  1 800 bénévoles, dont 300 médicaux, sont mobilisés.
 
Grand raid 2018 : passage Cilaos
©Elodie Ayé (Réunion la 1ère)
La plupart d’entre eux sont postés sur les sentiers. Ravitaillement, soins médicaux, ils apportent du réconfort aux coureurs, s’assurent de leur bonne santé et assurent même l’ambiance. Au Colorado, le dernier poste, se trouvent les habitués. Une équipe qui depuis 20 ans voient passer les coureurs des 4 courses du Grand Raid. Parmi eux, Gilbert et Laurent. L’un les guide à leur arrivée au poste, l’autre vérifie les lampes à la sortie dès la tombée de la nuit.
 
Grand Raid 2018 : accueil musical au Colorado
©Elodie Ayé (Réunion la 1ère)
C’est avec chaleur et en musique que tous reboostent les raideurs. 5 petits kilomètres restent à parcourir avant la ligne d’arrivée.

 
Publicité