réunion
info locale

Grand Raid 2018 : il y a les favoris, mais aussi les anonymes

trail
Grand Raid 2018 : dans les sentiers de la rivière des galets 201018
©Elodie Ayé (Réunion la 1ère)
Nombreux sont ceux à encore arpenter les sentiers de La Réunion ce samedi. Le Grand Raid 2018 se finit dimanche, en attendant les coureurs poursuivent leur objectif : finir coûte que coûte ! Déjà deux nuits dans à la belle étoile, la troisième s’annonce.
 
Alors que les favoris ont fini leur course ce vendredi soir et dans la nuit, les autres coureurs ont encore du chemin à faire avant d’atteindre le stade de La Redoute, à Saint-Denis. Nombreux sont les anonymes à encore arpenter les sentiers de La Réunion. Déjà deux nuits de passées, une troisième s’annonce.
 

165 km, 9 600 m de dénivelé positif


Partis jeudi 18 octobre à 22h du site de Ravine Blanche à Saint-Pierre, c’est déterminés qu’ils ont pointé au premier poste du Domaine Vidot. Une montée plutôt relax les dans les jambes, ils étaient impatients, parfois anxieux, d’affronter les 150 km restants. Six abandons sont déjà enregistrés.

C’est maintenant parti pour une première nuit dans les sentiers. D’abord Notre Dame de la Paix, puis la traversée de la Plaine-des-Cafres, direction Cilaos. Les favoris atteignent le cirque au lever du jour, vers 5h30. Le gros des troupes y parviendra plus tard. Toute la journée, les raideurs s’y présenteront pour y reprendre des forces et se faire soigner. La nuit fraîche a pu laisser des traces. Le poste ne fermera qu’à 17h45 le vendredi 19 octobre. Les abandons deviennent un peu plus nombreux déjà.
 

Mafate, une deuxième nuit dans les sentiers 


Une fois reboosté, il faut repartir. Une nouvelle nuit dans les sentiers s’annonce, la deuxième. Beaucoup la passeront dans le cirque de Mafate. Un morceau compliqué qu’il vaut mieux faire au plus vite, une vigilance fortes pluies ayant été émise pour la nuit. Les favoris, eux, y sont déjà passé en pleine journée, sous un gros soleil.

Samedi 20 octobre au matin, les favoris sont déjà arrivés. Les anonymes poursuivent eux leur course. La route est encore longue. Il faut être sorti de Mafate avant 15h30, c’est l’heure de fermeture du poste du Maïdo. S’enchaîne la descente vers la Rivière des Galets, la remontée vers Sans Soucis.

Le public est de retour, après une traversée du cirque de Mafate plus solitaire. Un coup de fouet pour les raideurs qui retrouvent ainsi leurs familles. Les encouragements font du bien. A Sans Soucis, le ravitaillement est important. Manger et se faire soigner. Les kinésithérapeutes et les podologues sont occupés.
 

Dernière ligne droite avant la ligne d'arrivée


Reste une vingtaine de kilomètres à parcourir, peut-être les plus durs. Le Chemin des Anglais, la Grande Chaloupe, puis le Colorado. Là, la fête est belle, le moral reboosté. Encore un effort, La Redoute est en vue.

 
Publicité