Grand Raid 2021 : départ, tracé et protocole sanitaire, ce qui change sur les quatre courses

trail
Grand Raid départ diagonale des fous ravine blanche saint-pierre
©IPR
Après une année d’absence, le Grand Raid est de retour. Un évènement, quatre grandes courses et toujours autant de "Fous", l’édition 2021 promet de beaux moments. Une édition cependant soumise à l’épreuve de la crise Covid et qui a donc dû s’adapter.

Cela aurait pu être le plus gros des changements. Le départ de la Diagonale des Fous, d’ordinaire donné sur le site de Ravine Blanche à Saint-Pierre et en public, a bien failli se faire à huis clos sur le stade de Terre-Sainte. Finalement, ce ne saura pas le cas.

Les 2 620 inscrits à la 28ème édition de la Diagonale des Fous s’élanceront depuis Ravine Blanche à 21h, soit une heure plus tôt que les années précédentes, et devant un public. Il y aura bien un changement en revanche, fini le départ massif de l’ensemble des Fous à  une heure dite. Cette année, ils partiront par vagues de 500 coureurs toutes les 10 minutes.

Du changement aux départs

Départ par vagues, heure de départ et lieu de départ, il y a un peu de nouveautés sur le Grand Raid cette année. Fini les départs en masse, et les embouteillages qui vont avec, en 2021 les coureurs partiront par vagues toutes les 10 minutes sur la Diagonale des Fous, La Mascareignes et le Trail de Bourbon.

Toujours en matière de départ, petit changement de lieu pour La Mascareignes. Le départ se fera toujours de nuit, à 1h le vendredi 22 octobre, et dans le cirque de Salazie, mais depuis le stade de Hell-Bourg et non plus de Grand-Ilet. La vétusté de l’école et le protocole sanitaire en sont la raison.

Du côté de la plus récente des 4 courses, le Relais du Zembrocal Trail, c’est l’heure de départ qui est légèrement avancée. Plutôt que 18h en 2019, cette année les premiers relayeurs des 171 équipes s’élanceront dès 17h du Domaine Vidot dans le Sud, pour une première portion de 52 km et 4 106 m de dénivelé positif.

Tracés modifiés, pas de passage au Maïdo cette année

La Diagonale des Fous et ses 2 620 inscrits ne passeront pas au Maïdo cette année. La montée n’est plus au programme. A La Brèche, les coureurs de la course aux 160 km et 9 400 mètres de dénivelé positif prendront la direction de Deux-Bras par l’Ilet des Orangers, L’Ilet des Lataniers et la passerelle d’Oussy.

Même chose pour les 1 493 inscrits du Trail de Bourbon. Les coureurs rejoindront Deux-Bras par l’Ilet des Orangers, la passerelle d’Oussy, le sentier d’Aurère et une descente en direction de La Porte et la Rivière-des-Galets.

Pour La Mascareignes, c’est l’embouteillage qui doit être évité. Les 1 706 coureurs inscrits effectueront un tour dans le village de Hell-Bourg puis prendront la D48 en direction d’Ilet-à-Vidot jusqu’au parking de Bras-Marron. Cet itinéraire doit permettre de fluidifier le départ, et d’éviter la passerelle qui avait posé tant de bouchons par le passé.

L’édition 2021 du Relais du Zembrocal Trail est très similaire aux précédentes, hormis pour le passage du 2ème relais qui se fera au Nez de Bœuf pour des raisons de sécurité et de protocole sanitaire. Chaque équipe est composée de 4 relayeurs, à raison de 52 km et 4 106 m de dénivelé positif pour le 1er, 27 km et 895 m de dénivelé positif pour le 2ème, 60km et 4 615 m de dénivelé positif pour le 3ème et 34 km et 1 426 m de dénivelé positif pour le dernier. Au total, 760 coureurs se sont inscrits pour cette course.

Un Grand Raid sous protocole sanitaire

La crise Covid  et les protocoles sanitaires qu’elle induit sont bien sûr les plus grands changements que connaît cette édition du Grand Raid. De nombreux aménagements ont ainsi dû être faits par l’organisation pour permettre la tenue de l’évènement.

Lors de la remise des dossards le mercredi 20 octobre à Saint-Pierre, le pass sanitaire sera demandé aux coureurs, aux bénévoles et au public. L’équipe médicale procèdera également au contrôle de température. Un questionnaire médical devra être rempli et le port du masque sera obligatoire.

Au départ des courses, le port du masque est obligatoire pour les coureurs qui empruntent les bus de l’organisation. Il le sera aussi de l’arrivée sur site jusqu’au départ. Le pass sanitaire sera contrôlé pour les coureurs et les bénévoles. L’équipe médicale effectuera aussi un contrôle de température.

Sur les parcours, le port du masque sera obligatoire sur le postes si stationnement, mais pas pour boire et manger. Des gobelets personnels seront fournis aux coureurs. Le sel et le sucre seront en dosettes et les denrées alimentaires seront distribuées individuellement.

Enfin, à l’arrivée, le port du masque sera obligatoire une fois la ligne d’arrivée franchie. Le pass sanitaire sera exigé pour accéder au stade, pour les bénévoles et pour le public.